Affichage des articles dont le libellé est viandes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est viandes. Afficher tous les articles

jeudi 22 mars 2018

Sous influence indienne #7 - Poulet aux épices et au citron

... ou comment résoudre le dilemme du dimanche midi. 

Je t'explique.

Le dimanche midi, on essaie de rassembler la famille autour d'un repas. Quand tu as des ados à la vie sociale trépidante et un chéri à la vie professionnelle disons, remplie, tu chéris ces moments à cinq de plus en plus rares. Donc j'essaie de faire un repas un peu sympa.

Sauf que j'ai aussi une vie, et dans celle ci il y a un cours de sport que j'aime vraiment beaucoup beaucoup qui se termine autour de midi. Aheum. C'est le fameux dilemme du dimanche midi.

Du coup, je filoutes. Ce plat se prépare à l'avance, il cuit tout seul comme un grand au four (j'imagine que ceux qui ont un slow cooker pourront s'en servir). Il ne reste plus qu'à réduire la sauce en fin de cuisson, en même temps que les accompagnements finissent de cuire. Et voilà comment résoudre avec brio le dilemme du dimanche midi ;-)

Ne te laisse pas impressionner par la liste de tous les épices que comprend la marinade, celle ci est étonnamment équilibrée, ni trop forte, ni trop piquante, juste délicieuse. Le citron est bien présent, mais adouci par la crème. Un vrai plat d'hiver !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 février 2018

Riz sauvage et bœuf au ras el-hanout et dattes

Soit un plat complet et plutôt costaud. Parfait pour les températures actuelles.

C'est un plat assez surprenant aux multiples influences : le riz sauvage d'Amérique du Nord, le ras el-hanout du Maghreb, la datte principalement d'Afrique du Nord et du Moyen Orient, le lait de coco encore plus à l'Est. Dit comme ça, c'est un mélange assez improbable ! Et pourtant, ça fonctionne très bien, sous réserve que tu aimes les plats salés-sucrés et un peu épicés (tu peux zapper les dattes d'ailleurs). J'ai rajouté des légumes et simplifié une recette de Molly Yeh pour avoir un plat vraiment complet en moins d'une heure, c'était parfait !

Si tu as lu le livre "Vous êtes fous d'avaler ça !" de Christophe Brusset, tu auras peut être retenu qu'il ne faut jamais acheter des épices en poudre, on ne sait jamais ce qu'ils contiennent ... D'ailleurs, pourquoi sont t'ils moins cher que leurs homologues entiers alors qu'ils nécessitent un broyage, donc un travail en plus ??? La palme du truc louche revient au ras el-hanout dans lequel, d'après Mr Brusset, les industriels recyclent les restes d'épices puisque par définition, c'est un mélange à la "tête de l'épicerie" ... Alors si tu souhaites confectionner ton propre mélange, suis la recette de Molly !




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 18 décembre 2017

Le poulet rhum vanille de Cécile aux saveurs de la Réunion

Cécile, c'est la talentueuse cuisinière qui se cache derrière Bleu Combava, et ce poulet rhum vanille, c'est son plat fétiche ! Pas étonnant quand tu vois les épices et aromates qui parfument subtilement la viande. Et oui, les quantités de vanille, d'ail et de gingembre sont exactes ;-) Je n'ai pas l'habitude de cuisiner la vanille dans les plats salés, peut être que je devrais le faire plus souvent ? Ici, elle adoucit et donne tout son caractère à ce délicieux plat qui a toute sa place sur une table de fête.

Cuisiner un plat de l'océan Indien, c'est ma manière de soutenir l'association SESAAM. Cette toute jeune ONG apporte une aide morale, matérielle et financière aux jeunes malgaches du centre Akamy Avoko à Madagascar. Elle se concentre particulièrement sur l'éducation, la formation professionnelle et l'enseignement supérieur. Si vous souhaitez leur faire un beau cadeau de Noël, c'est le moment de faire un don ;-) Vous pouvez aussi penser à toutes vos clés USB inutilisées qui dorment au fond de vos tiroirs, elles seront très utiles aux étudiants malgaches.

Alors pour faire connaitre SESAAM et ses actions, je participe à cette ronde "Krismasy Gasy" ou Noël Malgache avec une bonne trentaine de blogueurs. Nous publions depuis le 11 décembre des recettes de Madagascar ou de l'Océan Indien pour vous faire voyager à moindre coût ;-) Nous comptons tous sur votre générosité  et nous espérons que vous régalerez avec nos recettes ! Je vous invite à aller faire un tour chez Steph ô Fourneaux pour continuer la ronde ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 décembre 2017

Boulettes de porc tête de lion et pak choï

Il parait que le nom de ces boulettes serait dû à leur ressemblance avec une tête de lion lorsqu'elles sont entourées de leur crinière de pak choï. Mouai ... y'en a qui ont une imagination débordante quand même ...

Quoiqu'il en soit, ces boulettes sont fondantes et parfumées, en plus d'être faciles à préparer. Je les ai mangées avec leur bouillon de cuisson, tandis que Paul les a dégustées telles quelles. Un plat, deux possibilités, j'adore !!!




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 13 janvier 2017

Sous influence indienne #5 - Poulet tikka masala

Cette semaine, j'ai participé à un atelier d'aromathérapie. A la fin, l'intervenante nous a conseillé quelques huiles essentielles chaudes pour nous réchauffer de l'intérieur. Pile raccord avec ma recette bourrée d'épices !

C'est une recette très similaire à ce poulet korma où la viande marine quelques heures dans un mélange d'épices et de yaourt. Elle s'attendrit tellement qu'elle se défait quasiment toute seule ! Et ce parfum d'épices ... On cuisine une sauce avec le même mélange d'épices en parallèle, on mélange le tout au dernier moment pour obtenir un plat délicieux et parfumé qui a plu à toute la famille. 

Avantage non négligeable, on peut préparer la viande et la sauce à l'avance. Il faut alors prévoir 10 à 15 minutes pour cuire la viande et réchauffer la sauce. Tu avais déjà prévu quelque chose pour dimanche ? Tant pis pour toi ! ;-)

La recette est -encore- tirée du livre Curry du monde, livre dont toutes les recettes réalisées ont été validées (et ce n'est pas toujours le cas !). Un best off de ma bibliothèque culinaire !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 11 décembre 2016

Le poulet cristal d'après Sophie Brissaud

ou le parfait plat de feignasse. Si si, je vais t'expliquer.

Donc, tu confectionnes un bouillon avec très peu d'éléments.Tu portes à ébullition. Tu y plonges la bête. Tu couvres. Tu cuis 3 minutes, tu éteins le feu et tu attends 5 heures avant d'ouvrir. C'est tout ? Oui, c'est tout ! Un pochage à chaleur descendante inspiré d'une recette traditionnelle chinoise, parait t'il ;-)

Et quand tu ouvres, la bête est prête à être dépiautée en morceaux tendres et fondants, ET, tu obtiens une quantité non négligeable d'un délicieux bouillon à boire tel quel, ou à utiliser pour cuire de riz blanc et des carottes qui accompagneront ton poulet cristal. Elle est pas belle la vie ?

Le plus dur dans la recette sera donc de :

1. trouver un poulet bien élevé.
2. gérer cette histoire de 5 heures de cuisson. J'ai mis mon poulet en route à 9h ce matin car on mange plutôt tard le dimanche. J'imagine qu'on peut le mettre en route le soir, le dépiauter le matin, et le faire réchauffer dans un peu de bouillon pour midi. A tester !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 octobre 2016

Sauté de porc aux olives et au chorizo

Voici un des seuls plats de viande en sauce que je maîtrise.

Facile, rapide et meilleur le lendemain, je le dégaine à chaque fois que j'ai une grande tablée de carnivores/sauceurs/adeptes du classique. Je le cuisine un ou deux jours à l'avance, il n'y a plus qu'à le réchauffer et à préparer les accompagnements le jour J. Merci qui ??? Merci à Claire qui m'a fait découvrir ce plat !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 juin 2016

Escargots au poulet, ricotta, et aussi plein d'herbes !

Des escargots par ici ? Outre que je ne vois pas l'intérêt de manger ces petites bêtes, à part la sauce quand j'étais petite, je ne vois pas trop où je pourrais m'en procurer à Munich (au jardin ???). Les escargots que je te propose aujourd'hui sont constitués d'une pâte à nouille étalée en rectangle, sur laquelle on tartine une farce au poulet parfumée aux herbes. On roule le tout en boudin, et on découpe les escargots !

C'est un peu ma recette tout terrain du moment ; pour une entrée un peu chic, je sers un ou deux escargots chauds avec une petite sauce et de la salade. Pour un plat plus consistant, plus d'escargots et de légumes. Et pour un pique nique ou la lunch box des enfants, quelques escargots froids avec des légumes à croquer (et quelques chips ...). Je sens que je vais décliner cette recette avec d'autres farces ! D'ailleurs, si tu cherches d'autres idées, tu peux en trouver de très gourmandes chez Beau à la louche

Je te propose 2 modes de cuisson, une au torchon où le rouleau est cuit en entier et découpé après cuisson, et une où on découpe les escargots avant cuisson dans un bouillon et du vin blanc. La première est plus pratique, la deuxième un peu plus moelleuse, à toi de choisir !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 mai 2016

Curry vert de poulet au lait de coco

Je n'avais encore jamais cuisiné de curry vert avant celui ci. Erreur erreur très chère, c'est absolument délicieux !

Les plats en sauce ne sont pas très sexy. Carrément moches des fois. Quand j'ai servi ce curry de poulet à mes invités, on ne peut pas dire qu'il a suscité l'enthousiasme au premier coup d’œil ... Non non, mais dès la première bouchée, tout a changé. Hmmmm ! Was für eine Soße ist es ? Das ist lecker ! En gros : Hmmmm ! Mais qu'est ce que tu as mis dans ta sauce ? C'est délicieux ! 

Cette sauce est à ranger d'emblée dans la catégorie "sauce magique", un peu comme celle-ci. Du genre à sublimer tout ce qu'on met dedans ! Et je te laisse imaginer l'odeur, entre les herbes fraîches, l'ail, le gingembre, la citronnelle et l'ail ... 

Niveau organisation, j'ai fait le mélange d'herbes quelques heures à l'avance. J'ai également grillé mes morceaux de poulet avant le repas. Au moment de servir, il ne m'a fallu que 10 minutes pour réchauffer le tout, pratique !



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 septembre 2015

Sous influence indienne 3 # Poulet korma léger

En fait, je n'ai jamais goûté de poulet korma "traditionnel", donc je ne saurais pas vraiment te dire en quoi celui-ci est léger.

Mais ce que je peux te dire à propos de cette recette, c'est que le plat est très parfumé et relevé, sans pour autant être piquant. Je n'ai pas l'habitude d'utiliser la cardamome dans les plats salés, ni les clous de girofle (ça me fait penser à mon dentiste ...), mais le mariage avec les autres épices nous a beaucoup plu. La viande est marinée dans du yaourt avant d'être pochée dans la sauce, elle reste ainsi moelleuse et juteuse. Et cette sauce, huuummmmm ...

Et si vraiiiment tu aimes le piquant, n'hésite pas à rajouter un peu de piment !




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 novembre 2014

Escalopes de dinde farcies aux épinards, champignons et mozzarella

... ou inspiration retour du marché.

Depuis que Sonia m'a initiée au marché de Saint-Germain-en-Laye, je sais où aller chercher mes légumes qui poussent à quelques kilomètres. Le stand est tenu par une petite dame d'un certain âge, mais qui a une de ces pêches ! (ses légumes ? ...) Les poireaux n'ont pas une taille XL, les carottes ont vraiment un goût de carottes, bref, j'ai trouvé mon bonheur et l'inspiration pour cette recette. J'ai farci une escalope de dinde toute fine, puis des feuilles de bricks avec les restes. Si j'avais eu de gros champignons, je pense qu'ils auraient aussi pu faire l'affaire. A toi de choisir ce que tu veux farcir !

Au fait, tu savais que sur ce marché, les prix augmentent le dimanche ? #jesuisnaïve





Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 11 octobre 2014

Filet mignon cuisson parfaite, sauce aux girolles

Ou comment faire plaisir à mes mecs.

Il faut quand même que je te raconte que Paul étant petit, c'était un vrai radar à champignons. Pas pour les trouver en forêt (dommage), mais pour les déceler dans n'importe quel plat, sous n'importe quelle forme (je suis diabolique). S'en suivait un profond haut-le-cœur, il n'y pouvait rien. Et je te le donne dans le mille, c'est un des trucs qu'il préfère aujourd'hui : grillés, en sauce, émincés, revenus, il est fan ! Alors quand il a vu mes belles girolles ramenées du marché, il m'a tourné autour en demandant si ça suffirait pour tout le monde (il est un peu égoïste s'agissant de nourriture ...).

Lors de mon week-end de filles, ma sœur nous avait cuisiné du filet mignon. Elle dore la viande à feu vif sur tous les cotés, puis direction le four pour 12 à 15 minutes. Repos 10 minutes, et c'est tout ! La viande est parfaitement cuite, pas du tout sèche, bref, je l'ai appelé cuisson parfaite. Et pourtant, je ne suis vraiment vraiment pas forte en cuisson de viande ...

Alors, mis à part le nettoyage des girolles (§/;%ù*µ£$¤), c'est une recette assez rapide, réalisée en 1/2 heure. Si tu rajoutes 10 minutes, tu auras même le temps de cuire du riz et de réchauffer des haricots verts. Merci qui ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 30 septembre 2014

Mini boulettes de poulet au gingembre et sauce Satay

Il semblerait que je sois sensible à la mode des boulettes. Mais naaan, n'importe quoi !

Le format mini est parfaitement adapté aux boulettes de poulet ; elles cuisent rapidement tout en gardant leur moelleux. Avec une touche de gingembre et de sauce soja, elles sont déjà très bonnes, mais si tu ajoutes de la sauce Satay, elles deviennent juste irrésistibles ! Et que je ne te vois pas finir la sauce à la petite cuillère !

Pour ces deux recettes, le robot est ton ami : en gros, tu mets tous les ingrédients et tu mixes. Le plus long sera de façonner tes mini-boulettes. Et tu n'es même pas obligé de nettoyer le bol si tu commences par la sauce ! Merci qui ???

Avec cette recette, je participe à la Culino Versions de septembre sur le thème est saveur Asie.




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 5 septembre 2014

Boulettes de bœuf ultra moelleuses (en plus, facile et rapide !)

C'est vrai quoi, qui ne court pas après le temps à la rentrée ? Entre les 2 collégiens qui n'ont pas UN SEUL horaire d'entrée ou de sortie en commun, les pochettes en plastiques violettes à petits rabats à traquer et les quinze mille formulaires à remplir, cette recette est idéale pour satisfaire 2 ados affamés et leur petite sœur en peu de temps.

Car même si j'aime d'amour les boulettes de Jamie O., celles-ci présente l'avantage d'être prête en 15-20 minutes et de cuire au four en 15 minutes, soit le temps de faire un aller-retour à l'école. Elles se congèlent très bien, tu peux donc doubler la recette sans problème. Si tu veux qu'elles restent bien moelleuses, il faudra simplement surveiller la cuisson à partir de 10-12 minutes.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 mai 2014

Poulet au citron

Pour notre diner tournant de samedi soir, Sécotin m'avait prévenu : du consensuel, alors ne teste pas de recette juste "pour voir", et je ne veux pas voir de tofu ou assimilé. Je suis une fille obéissante, alors voilà, j'ai cuisiné du poulet au citron. Et c'était vachement bon.

A 21 heure tapante samedi dernier, nous avons accueilli 6 personnes "surprises" pour le plat du diner tournant. L'avantage du plat, c'est qu'il vient après l'apéritif (ah ouais ?), qu'on a déjà un peu picolé, que tout le monde a compris le concept et du coup, est plus détendu. L'alchimie a si bien fonctionné qu'on serait bien resté manger le dessert et boire le champagne à la maison. Et on aurait eu un superbe fraisier ...

J'ai servi ce poulet au citron avec des asperges vertes juste poêlées et du riz blanc. Le poulet est d'abord mariné, puis sauté pour le rendre croustillant. On le glace au dernier moment avec une sauce au citron. La majeure partie de la recette se fait à l'avance ; j'ai mis environ 15 minutes pour finir les assiettes de 8 personnes. Seul bémol, il n'y avait pas assez de sauce pour napper le riz. Et pourtant, j'ai déjà doublé la recette ! Je la triplerai peut être la prochaine fois ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 mai 2014

Poulet bang bang

Je me demande si je n'ai pas cuisiné ce plat juste à cause de son petit nom ...

Samedi prochain, je recevrai 6 personnes que je ne connais pas pour le plat principal. Auparavant, j'aurais pris l'apéro chez quelqu'un avec 6 autres personnes, et plus tard, j'irais manger le dessert dans une autre maison avec à nouveau 6 personnes différentes : c'est le dîner tournant annuel de mon village. Un évènement très sympa qui permet de rencontrer 9 couples qu'on ne croise - souvent - jamais. L'année dernière, j'avais préparé du saumon basse température qui est devenu un classique dans ma cuisine.

Je suis donc en phase de test pour mon plat qui doit être consensuel, préparé à l'avance, et soyons fou, un peu original. Et ce poulet bang bang, outre son petit nom sympa, remplit tout à fait mes critères : le poulet est cuit dans un bouillon, il est ainsi très moelleux. On le sert froid sur un lit de riz et de concombre, recouvert de la fameuse sauce bang bang, une sauce au sésame assez relevée qui fait tout l'intérêt du plat. Sera t'il l'Elu de samedi soir ?...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 avril 2013

Tartinade légère au poulet

... ou comment recycler un reste de poulet rôti avec panache.

La bouffe, c'est moi qui m'en occupe la semaine. Mais le week-end, j'envoie parfois Sécotin au marché. Avec une liste. Le marché, c'est un truc que mon mec fait très très bien. Il prend son temps, fait le tour des stands, hume les parfums, goûte quand c'est possible, et revient le panier plein et la bourse vide !

En général, les filles lui commandent un poulet rôti. Moi, ça m'arrange, le repas arrive tout cuit dans la cuisine. Ça sent divinement bon lorsqu'il rentre, on se régale en mangeant avec les doigts, et je décortique les restes en fin de repas. Et là, le hic. Ben oui, parce que personne ne veut jamais manger ce petit reste ! Y'a du noir, y'a du gras, c'est pas bon, je ne compte plus les excuses bidons que j'ai du entendre ... Alors quand Paul a englouti la moitié de cette tartinade sans ronchonner, j'ai pensé bingo !




Tartinade légère au poulet

pour un petit bol
- un reste de poulet rôti (j'avais environ 200g)
- une dizaine de petits cornichons
- un gros oignon nouveau, blanc et vert
- 2-3 cs de fromage blanc
- 2-4 cs de jus de citron
- 1 grosse cc de paprika fumé
- sel et poivre
- 1 botte de ciboulette ciselée

... et du bon pain pour tartiner !

Placez le poulet, les cornichons et l'oignon grossièrement coupé dans le bol du mixer. Pulsez pour amalgamer. Ajoutez 2 cs de fromage blanc, 2 cs de jus de citron et le paprika fumé. Mixez pour incorporer, salez, poivrez et goûtez. Ajoutez éventuellement du fromage blanc pour obtenir la texture qui vous plaît, et du jus de citron à votre goût. Transférez dans un bol et incorporez la ciboulette. Réservez 1/2 heure au frais avant de déguster.






Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 novembre 2012

Le curry vert de Christelle

Le mois dernier, je n'ai pas eu le droit de participer à la ronde interblog. Sniff.

J'étais donc super contente au début du mois quand j'ai vu mon nom in the list. Je pioche chez Chouquette et c'est la marmite à M'Alice qui me visite.

J'ai beaucoup aimé parcourir le blog de Christelle ; pas mal de saveurs asiatiques, des desserts aux fruits, des plats simples, joliment présentés, bref, je n'ai eu que l'embarras du choix pour choisir ma recette ! J'avais d'abord repéré une belle brioche, mais je me méfie trop du four-qui-me-pourrit-la-vie. J'ai donc choisi cette recette de curry vert et j'ai adoré ! Toutes les saveurs se mélangent et se complètent harmonieusement, je sens que je vais décliner cette sauce avec autre chose que du poulet très prochainement ...




Le curry vert de Christelle (recette ici)

Ingrédients pour 4 personnes

pour le curry vert 
- 2 tiges de citronnelle
- 15g de gingembre frais
- 2 ciboules
- 1 gros bouquet de coriandre nettoyé
- 1cc de curcuma
- huile de sésame

- 4 blancs de poulet, coupés en morceaux
- 1 tête de brocoli 
- 20cl de lait de coco
- 3cs de nuoc-mâm
- 1cc de sucre

- coriandre et citron vert pour le service


Enlevez la partie extérieure des tiges de citronnelle pour ne garder que le coeur. Écrasez celui ci avec le plat du couteau, puis émincez le finement. Faites de même avec le gingembre épluché et les ciboules.

Mixez avec la coriandre, le curcuma et 2-3 cs d'huile pour obtenir une pâte. Vous pouvez ajouter un peu d'eau pour faciliter cette opération.

Nettoyez le brocoli et ne garder que les petits bouquets (utiliser la tige pour une soupe). Les morceaux de brocoli doivent être assez petits pour cuire légèrement dans la sauce. Ils vont rester légèrement croquants. Si vous n'aimez pas, faites les pré-cuire à la vapeur, ou utilisez un autre légume.

Chauffez un peu d'huile dans un wok ou un sauteuse. Faites y dorer les morceaux de poulet. Ajoutez la pâte de curry, le nuoc-mâm et le sucre. Mélangez pour bien enrober, puis incorporez le lait de coco. Cuire environ 10 minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement (j'ai rajouté une cs de nuoc-mâm).

A déguster bien chaud avec du riz blanc, parsemé de coriandre et avec un filet de jus de citron vert !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 2 avril 2012

Curry de porc haché

C'est au Népal que je suis censée vous emmener aujourd'hui. Un pays qui me fait rêver de loin, avec son toit du monde et ses récits d'ascensions fantastiques, mais où la réalité quotidienne doit être bien pénible pour ses habitants, le pays faisant parti des dix plus pauvres de la planète.

C'est pour cela que je m'interroge ; ce curry est présenté dans mon livre comme le plat de viande le plus populaire du pays. Ok, mais qui a accès à la viande au Népal, voire même simplement aux fruits et légumes frais ? 

Tout ça pour dire que j'ai enlevé le "du Népal" du titre. Alors je t'emmène juste dans ma cuisine, à la découverte de ce curry un peu particulier. A la première lecture de la recette, j'ai été intriguée ; quand j'entends curry, je pense plat en sauce épicé. Et bien non, ce curry a la particularité d'être sec, mais attention, pas sec sec, mais sec moelleux ! Il n'est pas trop épicé, juste ce qu'il me faut. Et le lendemain, il est encore plus parfumé.




Curry de porc haché ( Curry, oh oui ! - Marabout chef )

Ingrédients pour 4 personnes
- 2 cs d'huile
- 2 cs de graines de moutarde jaune
- 2 cc de cumin moulu
- 2 cc de garam massala
- 1 cc de curcuma
- 3 gousses d'ail pillées
- 20g de gingembre frais râpé
- 300g d'oignons finement émincés
- 800g de porc haché
- 125 ml d'eau
- 1/2 botte de coriandre ciselée


Faites chauffer l'huile dans une grande poêle, puis faites y revenir à feu moyen les graines de moutarde jusqu'à ce qu'elles éclatent. Ajoutez les 3 épices et faites les revenir 2 minutes tout en remuant. Ajoutez les oignons, le gingembre et l'ail. Cuire jusqu'à ce que l'oignon soit tendre.

Ajoutez la viande, et faites la cuire 2 minutes tout en remuant. Ajoutez l'eau et laissez frémir 15 minutes à découvert. Hors du feu, salez, puis ajoutez la coriandre.

Servez avec du riz blanc et des rondelles de citron.


Un peu de lecture ?

Si vous voulez lire le point de vue d'un français vivant au Népal, faites un tour chez Sherpasig pour vous secouer les idées.

Si vous aimez les récits de voyage un peu frappés, suivez la traversée de l'Himalaya de Sylvain Tesson et Alexandre Poussin dans La marche du ciel. En six mois, ils parcourent 5000km du Bhoutan au Tadjikistan, un sac à dos de 6kg chacun, ne comptant que sur l'hospitalité des habitants pour se nourrir et s'abriter, et le tout sans permis ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 28 mars 2012

Classique #20 - Poulet à l'estragon

Pendant quelques années, nous avons vécu en dessous de Mr et Mme B. Ils nous ont beaucoup gâté à cette époque : légumes de leur potager, douceurs en tout genre, garde de chat et même d'enfant, bref, des voisins en or !

Quelques années ont passées, et c'est à mon tour de les gâter lorsque je les invite. Ce dimanche, c'était avec du poulet à l'estragon. Saviez vous que les italiens appellent cette herbe dragoncello ? C'est mignon ...

Le poulet est poché dans un bouillon d'estragon, et reste ainsi très moelleux. On utilise ensuite le bouillon pour confectionner une sauce bien crémeuse. L'ensemble constitue un plat très doux mais pleins de saveurs. Je l'ai servi avec une fondue de fenouil au citron et des pommes de terre à la Suédoise, mais ça marche très bien avec du riz ou des pomme de terre sautées. A vous de choisir !




Classique #20 - Poulet à l'estragon (Herbes aromatiques - Clare Gordon-Smith)

Ingrédients pour 4 personnes
- 4 blancs de poulet
- 4 brins d'estragon (ou 2cs d'estragon séché ou congelé)
- 2 brins de persil (ou 1cs de persil séché ou congelé)
- 25 cl d'eau
- sel et poivre
- 2 échalotes émincées ou 1 oignon
- 1 cs de farine
- 25 cl de crème liquide
- 1cc d'estragon haché
- 1 cs de persil haché

Mettez le poulet dans une casserole avec l'eau, les herbes, le sel et le poivre, et pochez à couvert pendant 20 minutes environ. Laissez tiédir dans la casserole, puis sortez la viande en réservant le bouillon. Coupez le poulet en morceaux.

Vous pouvez faire cette étape la veille.

Faites chauffer un peu d'huile dans une poêle et faites y revenir les échalotes jusqu'à ce qu'elles soient translucides. Incorporez la farine, puis faites cuire pendant 1 minute. Sur feu doux, versez le bouillon peu à peu en remuant bien pour éviter la formation de grumeaux. Portez à ébullition et laissez mijoter 1 minute. Incorporez la crème, le poulet et les herbes hachées, réchauffez la viande et servez aussitôt.


Entrée : mille-feuilles de betterave au chèvre, recette ici et cuisiné chez Elodie un peu différemment



Dessert : nougat glacé avec un coulis de groseilles


Une recette de Mme B. ? Je vous conseille sa charlotte aux fraises, simple mais efficace.



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...