Affichage des articles dont le libellé est grignotage. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est grignotage. Afficher tous les articles

mardi 18 juillet 2017

Crackers multi-graines aux tomates séchées, un peu comme une pizza croustillante !

Quand j'étais petite, j'aurais pu me nourrir de biscuits apéritif et de bonbons. Encore maintenant, j'aime toujours autant ce qui est salé et qui craque sous la dent, le chocolat, et les bonbons gélifiés et acides.

Pour les bonbons et le chocolat, je n'ai pas trouver mieux, mais pour les biscuits apéritif qui craquent sous la dent, cette recette est parfaite !

Elle provient de l'excellent livre d'Angela Liddon, Oh she glows every day, et permet - en plus d'être délicieusement addictive - d'écouler tous les fonds de bocaux de graines. Les graines données ci-dessous sont donc indicatives, à part le chia ou le lin moulu qui vont tenir le tout. A toi de jouer !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 11 juin 2017

Petites galettes de courgettes, féta et menthe pour un dimanche paresseux

Hier, j'ai passé la journée à Legoland, joli parc à thème situé à une heure de chez nous. Nous y avions emmené Tess et deux de ses copines pour fêter son anniversaire. J'ai donc supervisé trois petites fofolles adorables complètement surexcitées toute la journée. Du coup, aujourd'hui, c'est un dimanche paresseux. On ne fait rien. Nichts. Nada. 

Sauf ces petites galettes, parce qu'il faut bien se nourrir et que les petites courgettes ont fait leur apparition sur les étals pour mon plus grand plaisir. Elles se cuisinent rapidement et suffisent pour un repas léger, parfait pour un dimanche paresseux !



Pinot, toujours dans les bons coups ...
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 12 février 2017

Les goûters du dimanche # Sablés au beurre de cacahuètes

Des sablés vite faits bien faits sur un coin de mon comptoir et dont le résultat est allé au delà de mes espérances !

J'aime les cacahuètes. Sous toutes les formes. Quand j'étais petite, je me gavais de cacahuètes grillées salées aux apéritifs. J'ai adoré passer à la version grillées à sec. Puis les Snickers ont débarqué en France, je pouvais en manger plusieurs à la file (j'étais jeune hein). Quand j'ai été pour la 1ère fois aux Etats-Unis, j'ai halluciné devant le rayon beurre de cacahuètes. C'était encore une denrée "exotique" chez nous (au siècle dernier en fait !). Ne parlons même pas des tartines beurre de cacahuètes-Nutella (j'ai honte ...).

Heureusement que je ne suis pas allergique !

L'automne dernier, j'ai tenté plusieurs versions de Snickers maison, sans grand succès : trop sucré, trop lourd, pas assez équilibré, trop écœurant, trop collant ... J'ai laissé tombé (momentanément).

Et puis quand j'ai testé le mix à pancakes de Miyoko Schinner, j'ai aussi testé son mix à pâtisserie qui produit ces délicieux sablés, pas trop sucrés, pas écoeurants, et que je ne manquerai pas de compléter avec quelques pépites de chocolat la prochaine fois. La quête du Snickers n'est pas terminée !!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 20 novembre 2016

Barres de céréales sans cuisson # Épeautre, noisettes chocolat et café

Encore un truc que j'aurais du commencer à faire plus tôt. A peine découpées, pouf ! Juste le temps d'apercevoir quelques petites mains et la moitié de mes barres a disparue !

Ce coup ci, j'avais envie de cuisiner des barres sans cuisson (#feignasse). Elles se tiennent grâce à l'huile de coco qui fige en dessous de 25°C, mais il faudra les conserver au réfrigérateur (s'il en reste), et elles sont un peu moins solides que celles-ci quand on les transporte. Mais tout aussi bonnes.

J'ai commencé par faire la recette d'Angela Liddon de Oh she glows. Délicieuse. L'ajout de café fraîchement moulu est surprenant, mais fait clairement la différence. Comme elles ont disparues en un goûter, j'ai eu envie de les refaire avec des noisettes et le contenu de mes placards. Très très bien aussi. Je n'ai pas fini d'explorer le monde merveilleux des barres de céréales ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 octobre 2016

Knækbrød danois

ou knekkebrød en Norvège, knäckebröd en Suède, nakkileipä en Finlande, Knäckebrot en Allemagne, knäckebröd aux Pays Bas, tu aimes les caractères spéciaux qu'on-sait-pas-où-ils-sont-sur-le-clavier ? Ce post est pour toi !!!

Mais si tu aimes les craquelins complets avec pleins de graines, ce post est aussi pour toi ! J'aime bien grignoter ce genre de chose nature dans la journée (bonne conscience), mais c'était aussi parfait avec la tartinade aux haricots, poivron et basilic.

Si tu veux en savoir plus sur le pourquoi du comment de l'histoire du Knækbrød danois, file sur le site 196 flavors d'où provient la recette. Je me suis permis de diminuer - un peu - l'huile et c'est parfait.




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 30 septembre 2016

Barres de céréales aux dattes et à la purée d'amandes, AKA la recette vide-placard du mois

!!!! Attention, post explosif !!!! On atteint avec cette recette simplissime le top du top des recettes recyclages !!!

Prenons un famille ordinaire. La maman fait un peu attention à ce que ses enfants ingurgitent (elle a raison). Au lieu d'acheter un paquet de céréales d'une marque connue, appelons la K., elle opte plutôt pour un muesli bio amarante-quinoa au chocolat. Rhooo, c'est bon hein, la maman n'a pas toujours le temps/l'envie de faire son propre muesli ! Tu devines la suite de l'histoire, les enfants ne trouvent pas le muesli top (la maman non plus), et le paquet prend la poussière dans le placard. 

L'histoire pourrait s'arrêter là, voire même au fond de la poubelle. Mais la maman n'aime pas jeter. Du tout du tout. Par contre, elle aime beaucoup les barres de céréales. Et celles ci ont tout pour lui plaire : sucrées aux dattes et au miel, amalgamées à la purée d'amandes, c'est tout ! Faites en 5 minutes, cuites en moins de 30, elles sont délicieusement addictives, pas trop sucrées, pratiques à emporter, le top du top je te disais ! Je me demande d'ailleurs si ça ne fonctionnerait pas aussi avec des abricots et des pruneaux ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 17 mai 2016

Miettes de crumble aux flocons d'avoine et aux amandes

En vrai, c'est presque pas une recette, mais c'est tellement bon et pratique que ce serait dommage de s'en passer :-))

Hier, j'ai mis à profit le temps pourri extérieur pour faire baisser ma pile de linge sale/commencer à remplir mes impôts/optimiser mon four. Devine ce que j'ai préféré ... Et j'ai utilisé ma rhubarbe. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai fait cette recette de rhubarbe basse température à l'orange. Mais hier, j'avais envie d'y ajouter des miettes de crumble. Un truc à la fois fondant et croustillant. 

La recette est simple comme un jour de pluie : des flocons, de la purée d'oléagineux, et des noix. C'est tout. A toi de la personnaliser avec les flocons, noix et épices de ton choix, tu peux même y rajouter des pepites de chocolat ... Les miettes se gardent dans une boite hermétique, tu peux en saupoudrer une compote (je me répète, mais tu ne regarderas plus jamais ta rhubarbe du même œil si tu cuisines celle-ci), un yaourt, ou même les manger à la petite cuillère !




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 avril 2016

Ballade à New York et des muffins super moelleux aux fruits rouges et aux flocons d'avoine

Autour de Pâques, j'ai eu la chance de passer 10 jours en famille à New York. Cette ville me fascine toujours autant. Elle a tellement de facettes qu'il me faudrait des années pour les explorer toutes ! Je t'ai mis quelques photos différentes de celles publiées sur mon blog de photos, mais d'abord, on mange des muffins !!!

En vacances, j'évite de cuisiner, je m'imprègne de la cuisine locale, ça me repose. Du coup, quand je rentre, j'ai pleins d'idées et d'envies. Et comme je ramène en général un (Sécotin me dit plus ... on m'aurait menti ???) livre de cuisine, ça tombe bien ! Cette recette de muffins est adaptée de Baking, du collectif  Food52 dont j'aime beaucoup la devise : How you eat is how you live.

Bon, comme avec toutes les recettes américaines, j'ai ôté 1/3 du sucre, mais sinon, je me suis empiffrée régalée plusieurs matin d'affilée. Les muffins sont délicieusement acidulés grâce aux fruits rouges, tandis que le mélange de farine et de flocons d'avoine les rendent moelleux à souhait. Il y a plus de levure que dans les muffins habituels, mais couplée à l'acidité du lait fermenté, ces muffins deviennent gonflés et très légers. On y va ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 décembre 2015

Au secours ! Je déménage encore ! Vite, un kaiserschmarrn !

Dans 3 semaines, ma maison actuelle sera complètement vide. Et une autre sera en cours de remplissage, misère ...

Il y a un peu plus de trois ans, je partais d'un point A (près de Strasbourg) à un point B (à l'Ouest de Paris). Notre destination est donc logiquement un point C (Munich).
Dans 3 semaines.
Dis donc, la pression commence à monter là.
J'ai encore vingt mille choses à faire.
Je veux encore voir cent cinquante personnes.
J'ai pas trop le temps de faire ma maligne en ce moment ...

Si tu as des bons plans à ou autour de Munich, voire pour l'Allemagne,  pleeeease, c'est le moment de les partager !!!!!

Lors de notre séjour bavarois en octobre, j'ai repéré des magasins sympas et ramené quelques souvenirs culinaires. Pas question de perdre le Nord non plus, hein !

Un fouet danois, il a du se perdre ...

Par contre, je n'ai que des photos toutes pourrites, tu attendras un peu pour voir mon nouveau cadre de vie ... 

Et dans mon nouveau livre, j'ai trouvé LA recette de Kaiserschmarrn, celle qui détrone la recette que j'utilisais jusqu'à présent.

Le Kaiserscharren ou Kaiserschmarrn (Scrabble !!!!!) entre dans la catégorie des plats réconfortants qu'on apprécie en ce moment : c'est une crêpe-omelette bien épaisse, moelleuse à l'intérieur et croustillante à l'extérieur. J'en ai très souvent mangé en Autriche (mon moment préféré au ski !), et j'ai découvert avec grand bonheur qu'on en trouve sur toutes les cartes des restaurants traditionnels de Munich. Il est souvent servi avec de la compote de quetsches et cuisiné avec des raisins secs. Ici, on le préfère nature, brûlant et généreusement saupoudré de sucre glace. On place la poêle bien chaude au milieu de la table et chacun pioche les morceaux qui lui plaisent (on a aussi le droit de rajouter du sucre ...).

Le Kaiserschmarrn cache bien son jeu ; sous ses airs de plat tout simple et modeste, sa préparation nécessite tout de même une triple cuisson : d'abord saisi à la poêle, il passe ensuite une dizaine de minutes au four, puis retourne sur le feu jusqu'à devenir croustillant. Mais ne te laisse pas impressionné, je sais que tu maîtrise les macarons, rien ne peut te résister :-)




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 12 octobre 2015

Les goûters du dimanche # Bouchées fondantes chocolat-amandes

Quoi ? On est plus dimanche ? Mais je fais ce que je veux ici, didonc !!!

Donc. Hier. Entre autres recettes qui se font à la cuisine mais qui ne se mangent pas, j'ai produit ces bouchées pour aller avec mon café. Au départ, ils disent s'appeler biscuits, mais ils fondent tellement en bouche que non, vraiment, je ne pouvais pas les ranger dans la case biscuits.

En plus de fondre, ils sont très peu sucrés, et fort fort chocolatés, au moins autant les rochers de tata Steph (qui eux sont des biscuits). Par contre, on ne sent pas vraiment l'amande qui apporte seulement le moelleux. Et ils vont très bien avec le café. CQFD :-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 juin 2015

Assiette presque crue # Spaghetti de courgettes, sauce tomate, boulettes de graines et crumesan

J'ai eu la faiblesse d'accepter un créneau au stand grillades de la kermesse ce soir, tu crois qu'il fera moins que 30°C ?

Du coup, je n'ai allumé aucun feu ce midi et j'ai bricolé du cru, un peu comme ces spaghetti menteurs. J'ai louché vers l'Italie, avec une sauce tomate, des boulettes et du crumesan, une version végé du parmesan. Des spaghetti bolognaise menteurs quoi :-)

C'est un plat complet et assez rapide à faire, parfumé et trèèèèès consistant. On dirait pas, mais les boulettes aux graines, ça cale ...

La sauce tomate est préparée avec une boite de tomates bien élevées, à remplacer par des tomates bien mûres en saison pour une assiette carrément toute crue !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 9 février 2015

Tartinade de panais aux noisettes et à l'ail # Skordalia au panais

Une recette d'inspiration grecque tirée du livre de Matt Wilkinson, chef anglais résidant en Australie, si c'est pas une recette voyageuse je sais pas !

Bon, c'est pas trop la saison des tartinades tu me diras, je gratte ma voiture tous les matin, il fait -5°C. Oui, mais maintenant il fait jour quand je gratte, et ça, ça change tout ! Alors, laisse moi rêver à l'apéro au soleil avec cette belle association : panais, noisette et ail qui se marient à merveille dans cette tartinade très parfumée et un peu sucrée. Un trait de citron et d'huile d'olive en plus, une tranche de pain grillé, un vin chaud épicé un verre de vin blanc glacé, et à moi l'apéro au coin du feu !!! Sécotin m'a d'ailleurs accompagné, lui qui n'aime ni les noisettes, ni le panais ...


J'ai déjà le soleil, c'est un début ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 décembre 2014

Cake très parfumé au fromage bleu, miel et romarin

La très jolie surprise de ce mois.

Parfois, je fais des recettes pour terminer un ingrédient ou liquider un petit reste. Parfois, j'utilise une recette faite et refaite, parfois c'est une recette mise de coté il y a longtemps et extraite de dessous la méga pile des choses à faire. Et parfois il arrive que cette nouvelle recette se révèle juste fabuleuse. Probabilité assez faible au vu de tous ces "parfois", non ?

Ce cake est moelleux à cœur, avec des saveurs qui s'accordent parfaitement, un peu salé, un peu sucré, un peu fort, et puis surtout, il est étonnamment léger pour un cake salé. Il a fait l'unanimité lors de sa dégustation !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 octobre 2014

Sucettes de parmesan au pavot

Je n'ai pas trop le temps en ce moment, je suis trop occupée par mon gros livre :-)

De temps en temps, je fais ces sucettes au début d'une cuisson au four, ça me prend 10 minutes et par l'odeur alléchée mes enfants m'adorent. Ou bien je les sers en apéritif. Ou alors en tuiles toutes simples quand je suis en panne de bâtonnets. Parfois aussi je les fais nature, sans aucune graine. Bref, c'est toujours une réussite pour une recette vraiment simple et rapide. Seule précaution : ne pas trop cuire le parmesan, il prendrait une très jolie couleur dorée mais deviendrait amer ...



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 mai 2014

Granola praliné totalement addictif

Et jamais tu ne seras obligé de dire : "Finis ton granola !"

Non parce que le muesli, ça va bien 2 minutes, mais son cousin le granola est quand même bien plus sexy ! Normalement, tu es sensée le manger le matin bien sagement, avec un fruit frais coupé et du lait ou du yaourt. Mais dans la vrai vie, ton double diabolique aura envie de le grignoter tout au long de la journée et il va disparaître en 2 jours.

Cette recette est parfaite pour utiliser les fonds de paquets de flocons divers et variés, ainsi que les petits restes l'oléagineux. Tu peux donc utiliser ce que tu as sous la main en respectant les proportions. La recette est inspirée du livre de Marie Chioca et Delphine Paslin, Je crée mes cadeaux gourmands, mais en diminuant la quantité de sucre de moitié. Et vraiment, il est complètement addictif ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 mars 2014

Les goûters du dimanche # Pannacotta choco-café, macarons choco-noisettes et autres petites choses

Dis donc Sécotine, c'était très chocolat ce dimanche, non ?

Mais naaaannnnn, juste une impression ... 


Il y avait aussi des chouquettes,

Recette de la cuisine de Bernard, les chouquettes sont inratables !

et de la salade d'agrumes à la vanille !



Et donc pour accompagner tout ça, un thé rose litchi, des petites pannacotta choco-café et des faux macarons choco-noisettes. Tu sais, ceux qui ne sont pas joliment lisses mais qui se font en 5 minutes, on ne peut pas tout avoir ... J'avais dans l'idée d'ajouter une crème chantilly, mais ça, vraiment, ça n'aurait pas été raisonnable du tout ...




Pannacotta choco-café
Adapté d'une recette de l'Enyclopédie du chocolat

J'ai utilisé 2g d'agar agar pour une texture assez ferme. Les garçons ont adoré, moi je préfère lorsque c'est un peu plus crémeux. Si vous êtes comme moi, essayez avec 1,5g !
Et vous utilisez un chocolat moins fort en cacao, il faudra augmenter la quantité.

pour 8 petits pots
- 30cl de crème fleurette
- 20cl de lait
- 2g d'agar agar (1 cc rase), ou moins
- 100g de chocolat à 75%
- 50g de sucre
- 1 cc de café lyophilisé

Rassemblez le lait, la crème et l'agar agar dans une casserole, mélangez pour bien dissoudre l'agar agar. Portez à ébullition tout doucement.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie.

Laissez bouillir le lait 1 minute, retirez du feu. Ajoutez le sucre et le café, mélangez pour bien les dissoudre. Versez 1/3 de ce mélange sur le chocolat, incorporez à la maryse. Continuez tiers par tiers. Utilisez éventuellement un mixer plongeant pour homogénéiser la pannacotta, puis versez la dans des petits pots. Laissez refroidir, puis placez au frais pour quelques heures.





Faux macarons choco-noisettes
ou comment recycler 2 blancs d’œufs avec panache !

pour une vingtaine de macarons
- 75g de poudre d'amandes
- 50g de poudre de noisettes
- 100g de sucre
- 2 cc de cacao amer
- 1/2 cc d'extrait d'amandes
- 2 blancs d'oeufs

- du sucre glace, des noisettes ou des pépites de chocolat pour le décor

Mélangez tous les ingrédients des macarons, placez au frais pour une nuit.

Le lendemain, préchauffez le four à 180°C. Formez des boulettes de la taille d'une noix à l'aide de vos mains et placez les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Aplatissez légèrement, saupoudrez de sucre glace et placez une noisette ou quelques pépites sur chaque macarons. Enfournez pour 10 minutes, ou jusqu'à ce que les macarons commencent tout juste à dorer. Ils doivent rester un peu mou. Laissez refroidir sur une grille et conservez dans une boite en fer.




Et vous, vous avez profité comment de votre dimanche ???

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 février 2014

Gaufrettes de polenta au pécorino

Il y a quelques semaines, je me baladais dans le quartier du jardin du Luxembourg. Encore un très chouette coin à découvrir. Dans la petite rue Monsieur-le-Prince, il y a la librairie des éditions La Plage. Il semblerait que je possède une grande partie de leur publication culinaire. Je suis un peu obligée d'y entrer. Ah bon ? Quand je ressors, ma bibliothèque a trois nouveaux petits à accueillir ...




La première recette cuisinée de l'ouvrage Polenta a été les gaufres sucrées. Un vrai délice, des gaufres bien croustillantes qui dévoilent un intérieur fondant, fondant ... "Maman, tu les refaits quand tu veux !" Crois moi, c'est pas si fréquent  ...

Évidemment, ça m'a donné des idées de gaufres salées. Et puis quand j'ai avisé mes plaques à gaufrettes jamais utilisées, j'ai reposé illico celles à gaufres. Là, on est sur du sérieux : des gaufrettes bien croustillantes, toutes douces, au bon goût de fromage. Pour accompagner ta soupe du soir, ça fait tout de suite plus classe ! Pour grignoter telle quelle aussi.




Gaufrettes de polenta au pécorino

Evidemment, cette recette fonctionne parfaitement dans un moule à gaufres si tu n'as pas de moule à gaufrettes. Pour des gaufres crousti-fondantes alors.
Et puis mon premier choix de fromage était du beaufort (que je n'avais pas), contrairement au pécorino (qui attendait dans mon frigo). Avec du comté ça doit être pas mal non plus ...

pour une vingtaine de gaufrettes
- 100g de pécorino (ou autre fromage)
- 25cl d'eau
- 25cl de lait
- 80g de polenta
- 50g de beurre en morceaux
- 140g de farine
- 1 oeuf

Râpez finement le fromage, avec un râpe microplane par exemple.

Faites bouillir le lait et l'eau dans une casserole moyenne. Ajoutez la polenta et remuez avec une cuillère en bois le temps de cuisson indiqué sur votre paquet de polenta. Ôtez la casserole du feu, incorporez le beurre et le fromage jusqu'à ce qu'ils soient fondus. Laissez refroidir quelques minutes.

Lorsque le mélange est tiède, incorporez l’œuf et la farine à la polenta (directement dans la casserole, ça t'évitera de la vaisselle). Salez, poivrez, et ajoutez de la muscade si vous aimez.

Faites chauffez votre gaufrier avec les plaques à gaufrettes.


Placez une grosse cuillère de pâte sur chaque empreinte, fermez sans trop appuyer, et laissez cuire 3-4 minutes (après, ça dépend de ton gaufrier ...). Sortez les gaufrettes, laissez légèrement refroidir et dégustez sans attendre ! Les gaufrettes se garderont un jour dans une boite en fer, à température ambiante. Il suffit de les passer au grille-pain quelques instants pour qu'elles retrouvent leur croustillant !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 juin 2013

Pois chiches rôtis aux épices

En juin, pour l'apéro tu sortiras de ton coin ...

Oui, parce que juin, c'est aussi le mois des invitations à tout-va, si possible à l'extérieur, même s'il fait 12°C à partir de 21 heures. Ça caille ? On s'en fout, on veut de la terrasse !!!!

J'aime cette recette de pois chiches rôtis pour grignoter salé. Paul est devenu mon spécialiste mixture d'épices, même que je le soupçonne d'ailleurs d'ajouter plus de piment à chaque fois ... 30 minutes de four, et roule ma poule pour un snack qu'on ne s'en voudra pas de boulotter jusqu'au dernier pois !

Je te donne le principe de base trouvé chez Heidi Swanson et le dernier mélange que Paul a concocté, mais sache qu'on apprécie grandement la version avec le mélange d'épices cajun, ou le trio de paprika. Je dis ça je dis rien ...




Pois chiches rôtis aux épices

le principe : pour chaque 100g de pois chiches cuits, il faudra :
- 1 cc d'épices simples ou mélangés
- 1/2 cs d'huile d'olive
- 1/4 cc de sel fin

on peut également rajouter :
- environ 1/2 zeste de citron
- 1/2 cc d'herbes aromatiques ciselées

On préchauffe le four à 220°C. On sèche les pois chiches au maximum (sinon, ils vont cuire à la vapeur et non devenir croustillants). On enfourne les pois chiches natures pour 10 minutes sur une plaque et en une seule couche. On sort la plaque, on secoue le tout, et on ré-enfourne pour environ 8 minutes, jusqu'à ce que les pois chiches commencent à croustiller.

Pendant que les pois chiches rôtissent, on mélange l'huile, les épices, le sel et le reste dans un bol. On y verse les pois chiches et on mélange bien pour enrober chaque pois. On remet le tout sur la plaque, et zou ! Au four pour 3 à 5 minutes, jusqu'à ce qu'on sente les épices. Laissez refroidir quelques minutes, servez chaud. Ou froid, c'est très bien aussi !

Attention ! Si vous soupçonnez votre four de chauffer plus que de raison, abaissez la température à 200°C et ajustez le temps de cuisson.


Un peu de pratique ?

Hier, j'avais environ 300g de pois chiches.

Paul m'a fabriqué une pâte d'épices avec 2 cc de curry, 1 cc d'ail en poudre, 1/4 cc de piment, 1/2 cc de sel, 1 zeste de citron et 1 cc de thym haché.

Le tout cuit comme ci-dessus et grignoté par ci par là, y'en a déjà plus ...


En bonus du dimanche, un morceau qui déménage en terrasse ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 avril 2013

Cake choco-pistache

Je possède l'encyclopédie du chocolat depuis fort fort longtemps, je l'ai souvent feuilleté, j'ai marqué de nombreuses pages, mais tout cela est resté à l'état de projet. Honte à moi, mais je ne suis pas la seule, ou bien ?

C'est bien dommage car ce cake tient toutes ses promesses : la partie pistache sent bien la pistache, la partie chocolat est légère et bien chocolatée. Rigole pas, j'ai déjà goûté des cakes au chocolat qui n'en avaient que le nom ! Mon seul regret est d'avoir utilisé un moule trop grand, du coup, le cake est un peu plat. A refaire rapidement, peut être en tout pistache, peut être en tout chocolat, peut être les deux ... 





Cake choco-pistache (d'après l'Encyclopédie du chocolat)

Chemisez ou graissez un petit moule à cake.

pour le cake à la pistache
- 15g de beurre
- 30g de pâte de pistache (j'ai utilisé la pâte de Jean Hervé, en magasin bio)
- 75g de sucre
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 35g de crème liquide entière
- 60g de farine
- 1g de levure 

Faites fondre le beurre. Lorsqu'il est juste tiède, incorporez la pâte de pistache.

Dans un saladier, mélangez le sucre, l'oeuf, le sel et la crème. Ajoutez la farine tamisée avec la levure, mélangez, puis incorporez le mélange beurre/pâte de pistache.


pour le cake léger au chocolat
- 1 oeuf
- 50g de sucre
- 20g de poudre d'amandes
- 30g de farine
- 2g de levure
- 8g de poudre de cacao amer
- 35g de chocolat noir
- 30g de crème liquide entière
- 20g de beurre
- 1 blanc d’œuf

Faites fondre le beurre. Réservez.

Mélangez l’œuf et le sucre. Ajoutez la poudre d'amandes, la farine tamisée avec la levure et le cacao.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Battez le blanc d'oeuf en neige ferme. Lorsque le chocolat est presque fondu, ajoutez la crème. Incorporez à la pâte, puis ajoutez le beurre fondu et le blanc battu en neige.


Finito !

Préchauffez le four à 150°C. Versez la pâte pistache au fond du moule, puis la pâte au chocolat. Enfournez pour environ 1 heure, en vérifiant la cuisson à partir de 45 minutes.

Le cake développe tous ses arômes le lendemain, alors, soyez patient, et enveloppez le dans du film pour une nuit !










Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 avril 2013

Graines de courge douces-épicées

J'aime beaucoup toutes les sortes de graines et de noix, et plus particulièrement lorsqu'elles sont rôties et bien épicées. J'en ai pratiquement toujours une boite prête pour parsemer mes salades, mes légumes, ou tout simplement pour grignoter. Les enfants commencent également à apprécier les saveurs épicées, et il n'est pas rare que la boite soit vide alors que " Mais non ! (ton outré) C'est pas moi qui a mangé des graines !!!! ". Mon œil ...

Quand j'ai préparé la Sécotibox, j'ai fait nos préférées, les noix aux épices cajun. Dont il ne reste pas une miette mais-c'est-personne-qui-les-a-boulottées. Et puis j'ai essayé cette recette de graines de courge douces-épicées, dont il ne reste pas non plus une miette. Mais là, c'est MOI qui ai tout liquidé ! Il faut dire qu'elles sont délicieuses : croustillantes grâce au sirop d'érable qui caramélise, sucrées mais pas trop, légèrement piquante grâce au gingembre, bref, à refaire très vite !




Graines de courge douces-épicées

- 200g de graines de courge
- 1 cs de gingembre râpé (ou plus, si vous aimez le piquant)
- 6 cs de sirop d'érable (4 ou 5 suffisent si vous n'aimez pas trop le sucré)
- 1cc de sel fin
- le zeste d'une orange

Faites tremper les graines de courge dans de l'eau pendant 4 heures. Rincez les, puis séchez les au maximum dans du papier absorbant.
Incorporez les autres ingrédients dans un grand bol en mélangeant soigneusement.

Préchauffez le four à 150°C.

Placez les graines sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et enfournez pour environ 1/2 heure. Remuez fréquemment pour que toutes les graines soient caramélisées. Si elles s'agglutinent, séparez les à la main. Conservez les dans une boite hermétique.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...