Affichage des articles dont le libellé est chocolat. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est chocolat. Afficher tous les articles

dimanche 9 mars 2014

Les goûters du dimanche # Pannacotta choco-café, macarons choco-noisettes et autres petites choses

Dis donc Sécotine, c'était très chocolat ce dimanche, non ?

Mais naaaannnnn, juste une impression ... 


Il y avait aussi des chouquettes,

Recette de la cuisine de Bernard, les chouquettes sont inratables !

et de la salade d'agrumes à la vanille !



Et donc pour accompagner tout ça, un thé rose litchi, des petites pannacotta choco-café et des faux macarons choco-noisettes. Tu sais, ceux qui ne sont pas joliment lisses mais qui se font en 5 minutes, on ne peut pas tout avoir ... J'avais dans l'idée d'ajouter une crème chantilly, mais ça, vraiment, ça n'aurait pas été raisonnable du tout ...




Pannacotta choco-café
Adapté d'une recette de l'Enyclopédie du chocolat

J'ai utilisé 2g d'agar agar pour une texture assez ferme. Les garçons ont adoré, moi je préfère lorsque c'est un peu plus crémeux. Si vous êtes comme moi, essayez avec 1,5g !
Et vous utilisez un chocolat moins fort en cacao, il faudra augmenter la quantité.

pour 8 petits pots
- 30cl de crème fleurette
- 20cl de lait
- 2g d'agar agar (1 cc rase), ou moins
- 100g de chocolat à 75%
- 50g de sucre
- 1 cc de café lyophilisé

Rassemblez le lait, la crème et l'agar agar dans une casserole, mélangez pour bien dissoudre l'agar agar. Portez à ébullition tout doucement.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie.

Laissez bouillir le lait 1 minute, retirez du feu. Ajoutez le sucre et le café, mélangez pour bien les dissoudre. Versez 1/3 de ce mélange sur le chocolat, incorporez à la maryse. Continuez tiers par tiers. Utilisez éventuellement un mixer plongeant pour homogénéiser la pannacotta, puis versez la dans des petits pots. Laissez refroidir, puis placez au frais pour quelques heures.





Faux macarons choco-noisettes
ou comment recycler 2 blancs d’œufs avec panache !

pour une vingtaine de macarons
- 75g de poudre d'amandes
- 50g de poudre de noisettes
- 100g de sucre
- 2 cc de cacao amer
- 1/2 cc d'extrait d'amandes
- 2 blancs d'oeufs

- du sucre glace, des noisettes ou des pépites de chocolat pour le décor

Mélangez tous les ingrédients des macarons, placez au frais pour une nuit.

Le lendemain, préchauffez le four à 180°C. Formez des boulettes de la taille d'une noix à l'aide de vos mains et placez les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Aplatissez légèrement, saupoudrez de sucre glace et placez une noisette ou quelques pépites sur chaque macarons. Enfournez pour 10 minutes, ou jusqu'à ce que les macarons commencent tout juste à dorer. Ils doivent rester un peu mou. Laissez refroidir sur une grille et conservez dans une boite en fer.




Et vous, vous avez profité comment de votre dimanche ???

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 janvier 2014

La brioche d'Anièce, ou la torta delle rose

Encore une recette sucrée Sécotine, faudrait varier un peu ... Promis, la prochaine sera une salade bien santé !

Tu connais le blog d'Anièce, une faim de loup ? Non ? Et bien tu devrais ! :-)
Non seulement elle propose des recettes appétissantes, simples et fiables (quand tu les fais, tu obtiens le résultat escompté, crois moi, ce n'est pas toujours le cas ...), avec de jolies photos, mais en plus, elle est vraiment sympa. Et je ne dis pas ça parce que j'ai gagné un beau sticker chez elle.

Son dernier billet parle de la vraie brioche, celle que tu trouvez chez ton pâtissier. Je l'ai vite oublié (trop de beurre ...), par contre, j'ai bien noté qu'elle avait une autre brioche préférée, la torta delle rose. Un coup d’œil à la recette et je suis déjà en amour (avec la quantité de beurre). D'ailleurs, tu sais quoi ? Je n'ai même pas mis de beurre dans la mienne, que de la purée d'amandes. Même pas peur. Et pourtant, le résultat nous a beaucoup, beaucoup plu. Une mie bien aérée et pas trop sucrée, c'est un peu plus sec que la brioche du pâtissier, mais c'est comme ça qu'on aime notre brioche !




La brioche d'Anièce, ou la torta delle rose

pour un moule à charnière ou à manqué de 26cm
- 1/2 cube de levure de boulanger fraîche (20g)
- 180g de lait
- 500g de farine
- 60g de sucre
- une grosse pincée de sel
- 1 oeuf entier + 3 jaunes (gardez un des blancs pour dorer la brioche)
- 80g de purée d'amandes ou de beurre très mou

pour tartiner l'intérieur de la brioche : du schokonüss, du nutella, du praliné, de la crème de spéculoos, du caramel, ou la crème au beurre d'Anièce ...

J'ai utilisé mon kitchenaid pour pétrir la pâte, mais aucun soucis pour utiliser tes mimines, la pâte se travaille très bien et n'est pas collante.

Faites tiédir le lait dans le bol du robot, ajoutez la levure émiettée et mélangez doucement. Laissez reposer quelques minutes, puis mettez le robot en marche à faible vitesse. Ajoutez le sucre, le sel, la farine et les œufs. Quand les ingrédients sont mélangés, ajoutez la purée d'amandes ou le beurre. Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte bien élastique. Couvrez d'un linge propre et laissez lever pendant 2 heures, la pâte va doubler de volume.

Huilez un moule à charnière ou à manqué. Rabattez grossièrement la pâte sur le plan de travail fariné. Étalez au rouleau en donnant une forme à peu près rectangulaire de 35 sur 50 cm. Tartinez généreusement avec la tartinade de votre choix, roulez sans trop serrer, coupez en tronçons de 4-5cm que vous placerez debout dans le moule préparé. Couvrez, et laissez lever 1/2 heure.


Préchauffez le four à 180°C. Battre le blanc restant avec un peu de sel. Badigeonnez la brioche avec ce mélange et enfournez pour 20-25 minutes. C'est tout !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 décembre 2013

Cookies moelleux tout chocolat

Avant d'aller festoyer dans le Grand Est où, semble t'il, il ne fera même pas froid doudou dis donc, je vous laisse une dernière douceur pour la route. Des cookies très chocolatés, et surtout, trèèèèsss moelleux. Durée de vie sur le comptoir : quelques heures. Une en fait.




Cookies moelleux tout chocolat

pour une trentaine de cookies
- 175g de chocolat noir (au moins 70% de cacao)
- 50g de beurre
- 50g de farine
- 1/4 cc de poudre à lever
- 1/2 cc de sel fin
- 2 œufs
- 200g de sucre
- 1 cc d'extrait de vanille
 
facultatif : 100g de pépites de chocolat (c'est aussi bon avec que sans, à toi de voir)

Faites fondre le chocolat avec le beurre. Laissez tiédir.

Mélangez la farine, la poudre à lever et le sel. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C. Préparez des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

Battre le sucre, l'extrait de vanille et les œufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mélange chocolat/beurre, puis le mélange farine/levure. Mélangez rapidement à la spatule, juste pour incorporer la farine. A l'aide d'une cuillère à soupe, déposez des tas de la taille d'une grosse noix sur les plaques, en quinconce et en laissant de la place car le tas va s'étaler et devenir cookie. 

Enfournez pour 8 à 10 minutes, le cookie est mou en sortant du four. Laissez refroidir sur le papier et sur une volette avant de décoller. Deux choix s'offrent à vous : laisser les cookies sur le comptoir, ou les ranger dans une boite hermétique pour une dégustation ultérieure.


Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'années, reposez vous, profitez des moments passés avec vos proches et à bientôt, ici, là, ou même ailleurs ...



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 novembre 2013

Les toffee-topped bars d'Ann

Ann et Patrick sont les propriétaires de la maison dans laquelle nous habitons. Ann est d'origine texane, et fait de magnifiques dessins très délicats - normal, elle est illustratrice et carnettiste ! J'ai toujours grand plaisir à échanger avec elle. Aussi, lorsqu'elle nous a proposé de visiter le potager du Roi à Versailles en leur compagnie, cékikiadioui ? Surtout avec un tea time à la clé ...

Ann nous a servi ces toffee-topped bars, un peu comme un brownie bien moelleux surmonté d'un crumble gourmand à la noisette et au chocolat. Délicieux. Dévoré. Je n'ai d'ailleurs quasiment rien changé, sauf la quantité de sucre (qu'on pourrait même encore réduire ...) et des noisettes à la place de noix dont je ne disposais pas. Et c'est devenu un hit pour ma bande, comme ça l'a été il y a quelques années pour celle d'Ann dans la même maison !



Les toffee-topped bars d'Ann

pour un plat d'environ 30 sur 20 cm
- 130g de sucre rapadura (3/4 cup)
- 165g de sucre blond (3/4 cup)
- 260g de farine (2 cups)
- 100g de beurre
- 1 cc de poudre à lever
- 1/2 cc de sel
- 1 cc d'extrait de vanille
- 25cl de lait (1 cup)
- 1 oeuf
- 150g de pépites de chocolat (1 cup)
- 100g de noisettes grossièrement hachées

J'ai utilisé mon robot avec la lame mixer pour confectionner la pâte, c'est prêt en 10 minutes !

Graissez un moule de 30 sur 20cm. Préchauffez le four à 180°C.

Mixez la farine, le sucre et le beurre pour obtenir une texture sableuse comme une pâte à crumble. Réservez 150g du mélange (1 cup).
Ajoutez le sel et la poudre à lever, pulsez. Incorporez ensuite l'extrait de vanille, le lait et l'oeuf. Mixer jusqu'à obtenir une pâte homogène. Versez dans le moule préparé.

Mélangez les pépites de chocolat, les noisettes concassées et la pâte à crumble réservée. Répartissez ce mélange sur la pâte dans le moule et enfournez pour 35 à 45 minutes. Un cure-dent inséré au milieu du gâteau doit ressortir propre.

Transférez le moule sur une volette et laissez refroidir sans démouler. Il parait qu'on peut conserver ce gâteau 5 jours dans une boite hermétique, moi, il n'a jamais passé la journée ...




Et si vous avez l'occasion ou l'intention de visiter le château de Versailles, je vous conseille vivement de découvrir son potager en saison. Vous découvrirez les prodiges accomplis par La Quintinie, notamment les techniques élaborées pour obtenir des récoltes à contre-saison. L'intervenante  avec laquelle j'effectuais ma visite était passionnante pour une novice en jardinage comme moi, alors imagine si tu as la main verte ...







Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 novembre 2013

Mug cake choco-orange tout végétal

Les grands week-end à Paris, on peut visiter le musée des Arts et métiers pour y admirer ...

... l'avion III magnifiquement restauré de Clément Ader, peut être le premier engin
à avoir décollé du sol,


R2D2 et ses potes les robots,


ou encore l'église Saint-Martin-des-Champs transformée en salle d'exposition.



On peut aussi se balader du coté de chez nous ...




... trouver des flaques et patauger dans la gadoue en faisant tsoin tsoin ...


... et surtout préparer des chocolats chauds et un mug cake en rentrant.


Et bien oui, je l'avoue, j'ai succombé à la mode des mug cakes (la faute à Emma qui m'a offert le petit livre de Lene Knudsen). Vous savez, ces gâteaux individuels à cuire au micro-ondes dans une tasse ou un mug. Pile poil la portion pour satisfaire une envie de sucré sans se prendre la tête.




Sauf que je suis chiante et j'assume.

Sauf qu'il y a un œuf et une tranche de 1 cm de beurre pour chaque recette. Parfaitement madame, dans une tasse. Heu ... y'a pas moyen d'alléger un peu tout ça ? Et puis tant qu'à faire, utilisons deux tasses, parce que les portions sont plutôt maousses ... 

Cette recette a été créée dans le cadre d'un échange avec une végétalienne. Je suis assez contente du résultat, fort en goût et très fondant, même Sécotin et moi même avons mangé des mug cakes tout le week-end pour déterminer les bons dosages et le bon temps de cuisson ! Parce que le plus difficile avec un mug cake, c'est de trouver le bon temps de cuisson avec son micro-onde, sachant que le gâteau continue à cuire hors du four. Il aura donc l'air cru et mou après le temps de cuisson, et il faut beaucoup beaucoup de volonté pour ne pas le remettre à cuire (= fatal error) !

Mug cake choco-orange tout végétal

pour deux tasses
- 50g de yaourt (de soja of course ! si on veut rester végétal)
- 15g de purée d'amandes + 15g d'huile neutre
On peut remplacer ces 3 ingrédients par 30g de beurre et 1 œuf.
- 3 cs de sucre
- 3 cs de jus d'orange
- 1,5 cs de cacao amer
- 2 cs de poudre d'amandes
- 3 cs de farine pour un gâteau coulant, 4 cs si vous l'aimez plus ferme
- le zeste d'une petite orange
- 1/4 cc de levure

Si on veut : un carré de chocolat, des bouts d'écorces d'orange ... à enfoncer dans la pâte juste avant cuisson.

Dans un petit bol, mélangez à la fourchette les ingrédients dans l'ordre. Versez dans 2 petites tasses en les remplissant aux 3/4. Cuire au micro-ondes à pleine puissance pendant 2 min 30s. Laissez refroidir quelques minutes avant de déguster.






Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 octobre 2013

Gâteau roulé au fromage frais, fourré à la crema Gianduja

La semaine dernière, j'ai eu la chance de participer à un atelier cuisine organisé par 750g et Quiveutdufromage. Quiveutdufromage est chargé par différentes marques de promouvoir d'autres utilisations pour leur fromage que sur le traditionnel plateau de fin de repas. Et bien je peux te dire qu'ils ont été servi, les fromages se retrouvant dans des makis, des boulettes, des farces ou même en dessert ! Si tu es sage, je te raconterai ce que j'ai cuisiné avec mon équipe, mais en attendant, tu peux faire un tour sur leur site, il y a pleins de chouettes recettes.

Bref, j'ai passé une belle soirée, et c'était aussi l'occasion de rencontrer bloggeurs, bloggeuses et autres passionnés de cuisine dans le bel atelier de 750g. C'est à coté de l'atelier Michalak et dans la même rue que la coopérative latte Cisternino, je crois que je reviendrai dans le quartier ... J'en suis revenue pleine d'idées, sentant le avec du fromage et plus que rassasiée.

Mais revenons à ce roulé ; la dernière fois que j'ai essayé d'en faire, il s'est lamentablement cassé et je n'ai jamais recommencé ! Pour celui ci, j'ai bien surveillé la cuisson afin que le gâteau soit bien souple, et il s'est roulé sans problème. Je l'ai ensuite généreusement tartiné avec la crema Gianduja que j'avais acheté à l'épicerie Rap lors d'un atelier avec Farine00, mais je suis sûre qu'avec une bonne confiture ou une autre crème, il fonctionne aussi très bien.

Est ce l'ajout de fromage frais qui le rend si facile à travailler ? En tout cas, nous l'avons trouvé très moelleux. Bonus, je l'ai cuisiné en moins d'une heure, vaisselle comprise. Peut être même engloutissement compris ...

Je laisse le mot de la fin à Paul, qui, la bouche pleine de la dernière part, déclara : "maman, t'en referas un truc comme ça ?". Tu es bien content de savoir que moi, je fais des trucs en cuisine, hein ?




Gâteau roulé au fromage frais, fourré à la crema Gianduja
(d'après une fiche Carré Frais)

pour le biscuit
- 4 oeufs
- 110g de sucre
- 1/2 cc de vanille en poudre
- 100g de fromage frais type Carré Frais
- 50g de farine
- 75g de fécule

et de la crema Gianduja, de la pâte à tartiner, de la confiture ...


Non mais franchement, plus de 50% de noisettes du Piémont, tu imagines le goût ???


Séparez les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre et la vanille jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le fromage frais coupé en morceaux. Ajoutez la farine et la fécule tamisées.

Préchauffez le four à 180°C.

Montez les blancs en neige ferme, puis incorporez les délicatement au mélange précédent.

Étalez cette préparation sur la plaque du four recouverte d'une feuille silicone ou de papier sulfurisé,  en formant un rectangle d'un peu moins d'un centimètre d'épaisseur. Enfournez jusqu'à ce que le gâteau soit doré mais juste cuit ; ça a pris 12 minutes chez moi, donc surveillez à partir de 10 !

Sortez la plaque du four, débarrassez le gâteau et sa feuille sur le plan de travail. Laissez refroidir quelques minutes, puis tartinez généreusement. Roulez délicatement le gâteau en vous aidant de la feuille silicone ou du papier. Laissez refroidir. Coupez les deux bouts et servez !







Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 avril 2013

Cake choco-pistache

Je possède l'encyclopédie du chocolat depuis fort fort longtemps, je l'ai souvent feuilleté, j'ai marqué de nombreuses pages, mais tout cela est resté à l'état de projet. Honte à moi, mais je ne suis pas la seule, ou bien ?

C'est bien dommage car ce cake tient toutes ses promesses : la partie pistache sent bien la pistache, la partie chocolat est légère et bien chocolatée. Rigole pas, j'ai déjà goûté des cakes au chocolat qui n'en avaient que le nom ! Mon seul regret est d'avoir utilisé un moule trop grand, du coup, le cake est un peu plat. A refaire rapidement, peut être en tout pistache, peut être en tout chocolat, peut être les deux ... 





Cake choco-pistache (d'après l'Encyclopédie du chocolat)

Chemisez ou graissez un petit moule à cake.

pour le cake à la pistache
- 15g de beurre
- 30g de pâte de pistache (j'ai utilisé la pâte de Jean Hervé, en magasin bio)
- 75g de sucre
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 35g de crème liquide entière
- 60g de farine
- 1g de levure 

Faites fondre le beurre. Lorsqu'il est juste tiède, incorporez la pâte de pistache.

Dans un saladier, mélangez le sucre, l'oeuf, le sel et la crème. Ajoutez la farine tamisée avec la levure, mélangez, puis incorporez le mélange beurre/pâte de pistache.


pour le cake léger au chocolat
- 1 oeuf
- 50g de sucre
- 20g de poudre d'amandes
- 30g de farine
- 2g de levure
- 8g de poudre de cacao amer
- 35g de chocolat noir
- 30g de crème liquide entière
- 20g de beurre
- 1 blanc d’œuf

Faites fondre le beurre. Réservez.

Mélangez l’œuf et le sucre. Ajoutez la poudre d'amandes, la farine tamisée avec la levure et le cacao.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Battez le blanc d'oeuf en neige ferme. Lorsque le chocolat est presque fondu, ajoutez la crème. Incorporez à la pâte, puis ajoutez le beurre fondu et le blanc battu en neige.


Finito !

Préchauffez le four à 150°C. Versez la pâte pistache au fond du moule, puis la pâte au chocolat. Enfournez pour environ 1 heure, en vérifiant la cuisson à partir de 45 minutes.

Le cake développe tous ses arômes le lendemain, alors, soyez patient, et enveloppez le dans du film pour une nuit !










Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 31 janvier 2013

THE gâteau marbré d'Emma



Dans la famille, il n'y a pas que moi qui fait la maligne en cuisine.


Monsieur P. a été initié aux macarons en février dernier,



Tess et sa cousine nous ont régalés de tarte flambée aux pommes cet été,



et Emma fait du gâteau. Toujours le même. Un marbré. Tout léger, moelleux, et trop trop bon.





THE gâteau marbré d'Emma (recette de l'internaute par ici)

Ingrédients pour un cake ou 10-12 petites empreintes
Il y a 125g de chocolat dans la recette d'origine, mais de l'avis de tous, c'est trop chocolaté ...

- 5 œufs
- 125g de sucre
- 125g de beurre
- 125g de farine
- 1cc de levure
- 100g de chocolat noir ou blanc comme ici
- 1cc de vanille en poudre


Séparez le blanc des jaunes de 4 œufs. Mettez le beurre à fondre au bain-marie.

Battre les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez l'oeuf entier, puis le beurre fondu, et enfin la farine tamisée et la levure.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Séparez la pâte dans 2 bols. Ajoutez le chocolat fondu dans l'un et la vanille dans l'autre.

Montez les blancs en neige ferme et les incorporez délicatement et équitablement aux 2 préparations.

Beurrez un moule à cake ou préparez vos petites empreintes. Préchauffez le four à 180°C ou 160°C chaleur tournante. Alternez les couches de pâte et enfournez pour 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un pique ressorte sec du gâteau.




Et puis il y en a un autre qui adore faire le malin ...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 janvier 2013

Petites crèmes au chocolat

Dernier dimanche du mois = ronde interblog ! J'aime ce rendez-vous qui me fait visiter des blogs inconnus. En janvier, escale chez Stephcuisine où j'ai choisi ces petites crèmes au chocolat, et c'est Grignot-Nat qui pioche chez moi. 

Mes petites crèmes sont bien onctueuses, très très chocolatées, juste un chouia trop sucrées. Vu la facilité de la recette, ce serait dommage de prendre celles du commerce ! Bon, c'est pas tout ça, mais maintenant, j'ai envie de crème au caramel, c'est pas malin ...




Petites crèmes au chocolat

Ingrédients pour une dizaine de pots 
- 1l de lait
- 50g de cacao amer type Van Houten
- 50g de cacao type poulain
- 130g de sucre (on pourrait baisser à 100g)
- 55g de fécule type maïzena
- 20cl de crème


Dans une casserole, mélangez bien tous les ingrédients sauf la crème. Portez doucement à ébullition en remuant fréquemment. Cuire jusqu'à ce que le mélange épaississe et atteigne la consistance que vous aimez. Ajoutez la crème hors du feu et mettez en pot. Laissez refroidir, puis réfrigérez. On peut aussi manger la crème tiède, c'est très bon !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 décembre 2012

Pâte à tartiner qui croustille et des idées pour vos paniers gourmands

Je ne fais pas de paniers gourmands pour Noël ; je ne suis pas assez organisée, je n'ai aucune envie de travailler à grande échelle à la cuisine, et puis j'aurais du mal à résister à toutes ces douceurs sous mon nez. Les paniers seraient vides avant Noël !

Mais si je me lançais dans l'aventure, cette pâte à tartiner croustillante en ferait certainement partie. Facile à réaliser, elle se garde 15 jours à température ambiante. De quoi la préparer à l'avance. Présentée dans un joli contenant, ce ne serait pas la dernière à être mangée !

J'ai failli louper cette recette dans le magasine Régal de septembre ; elle était toute petite dans son coin ! J'ai divisé par deux pour ne pas avoir trop de tentation puisque toute la production m'est destinée, et j'ai utilisé de la purée de noisettes pour ne pas zigouiller mon robot en réduisant des noisettes entières en pâte. Maintenant, c'est toi qui voit selon ton robot ...




Pâte à tartiner qui croustille (adapté de Régal - septembre 2012)

- 250g de purée de noisettes
- 150g de sucre
- 65g de chocolat au lait
- 50g de crêpes dentelles écrabouillées


Placez la purée de noisettes dans le bol d'un mixer. Faites fondre le chocolat au bain-marie.

Placez un tiers du sucre dans une casserole à feu moyen. Lorsqu'il est fondu, ajoutez un autre tiers, puis le dernier tiers et cuire pour obtenir un caramel blond. Versez sur la purée de noisettes, faites marcher le mixer pour amalgamer. Ajoutez le chocolat fondu. Pulsez. Versez les miettes de crêpes dentelles et pulsez brièvement pour répartir dans le mélange. Mettez en pots.




D'autres petites choses à mettre dans vos paniers ?

Calissons
Grignotines
Chocolat praliné
Bounty
Crème de spiruline
Florentins
Guimauves
Sauce caramel au beurre salé
Roches coco
Bouillon déshydraté
Colorant à la betterave
Noix aux épices cajun
Ail confit
Bouchées croustillantes
Gomasio au curcuma
Macarons d'Amiens
Condiment au poivron, tomates et dattes
Huile parfumée au basilic
Barre de céréales
Fudge au chocolat, vanille et fruits secs
Muesli



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...