Affichage des articles dont le libellé est ça croustille. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ça croustille. Afficher tous les articles

mardi 18 juillet 2017

Crackers multi-graines aux tomates séchées, un peu comme une pizza croustillante !

Quand j'étais petite, j'aurais pu me nourrir de biscuits apéritif et de bonbons. Encore maintenant, j'aime toujours autant ce qui est salé et qui craque sous la dent, le chocolat, et les bonbons gélifiés et acides.

Pour les bonbons et le chocolat, je n'ai pas trouver mieux, mais pour les biscuits apéritif qui craquent sous la dent, cette recette est parfaite !

Elle provient de l'excellent livre d'Angela Liddon, Oh she glows every day, et permet - en plus d'être délicieusement addictive - d'écouler tous les fonds de bocaux de graines. Les graines données ci-dessous sont donc indicatives, à part le chia ou le lin moulu qui vont tenir le tout. A toi de jouer !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 octobre 2016

Knækbrød danois

ou knekkebrød en Norvège, knäckebröd en Suède, nakkileipä en Finlande, Knäckebrot en Allemagne, knäckebröd aux Pays Bas, tu aimes les caractères spéciaux qu'on-sait-pas-où-ils-sont-sur-le-clavier ? Ce post est pour toi !!!

Mais si tu aimes les craquelins complets avec pleins de graines, ce post est aussi pour toi ! J'aime bien grignoter ce genre de chose nature dans la journée (bonne conscience), mais c'était aussi parfait avec la tartinade aux haricots, poivron et basilic.

Si tu veux en savoir plus sur le pourquoi du comment de l'histoire du Knækbrød danois, file sur le site 196 flavors d'où provient la recette. Je me suis permis de diminuer - un peu - l'huile et c'est parfait.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 17 mai 2016

Miettes de crumble aux flocons d'avoine et aux amandes

En vrai, c'est presque pas une recette, mais c'est tellement bon et pratique que ce serait dommage de s'en passer :-))

Hier, j'ai mis à profit le temps pourri extérieur pour faire baisser ma pile de linge sale/commencer à remplir mes impôts/optimiser mon four. Devine ce que j'ai préféré ... Et j'ai utilisé ma rhubarbe. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai fait cette recette de rhubarbe basse température à l'orange. Mais hier, j'avais envie d'y ajouter des miettes de crumble. Un truc à la fois fondant et croustillant. 

La recette est simple comme un jour de pluie : des flocons, de la purée d'oléagineux, et des noix. C'est tout. A toi de la personnaliser avec les flocons, noix et épices de ton choix, tu peux même y rajouter des pepites de chocolat ... Les miettes se gardent dans une boite hermétique, tu peux en saupoudrer une compote (je me répète, mais tu ne regarderas plus jamais ta rhubarbe du même œil si tu cuisines celle-ci), un yaourt, ou même les manger à la petite cuillère !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 février 2016

Tourte filo à la patate douce et au ... chou kale !

Et si on reprenait les mêmes que dans la recette précédente ? Ben oui, il me restait du chou kale, rappelle toi ...

Quand j'ai imaginé cette recette, j'ai pensé à une tourte aux blettes et pignons mangée dans une brasserie parisienne. J'en garde un souvenir gustatif ému, chacun ses souvenirs, on est bien d'accord ;-) Dans mon souvenir donc, les blettes étaient archi fondantes, cuites à l'étouffée sous une seule couche de pâte très fine. Et ça, ça me plait, car trop de pâte tue la tourte. Du coup, ce n'est plus vraiment une tourte, Sécotine ... Ah ouais ... tu crois qu'ils s'en rendront compte ?

J'ai utilisé de la pâte filo pour sceller ma pseudo tourte. Elle a l'avantage d'être beaucoup plus malléable que la feuille de brick, ce qui permet de la froisser et de lui donner une jolie forme sans la briser. Cuite, elle devient croustillante comme une chips, donnant un agréable répondant au fondant des légumes du dessous. Je la trouve très facilement à Munich, car c'est la même utilisée pour l'Apfelstrudel (dixit mon paquet). Bon, du coup, il me reste la moitié du paquet ... je sens que tu es bonne pour une autre recette à base de pâte filo !

Mon avis sur le chou kale n'a malheureusement pas varié ; je crois comme Messergaster qu'à force d'en avoir vu sur tous les blogs, je m'attendais à quelque chose de vraiment extraordinaire. Pauvre chou ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 avril 2014

Samoussas de pommes de terre aux épices et herbes

Oui, parce que si j'intitule ce post "bricks de patates", c'est beaucoup moins accrocheur comme titre ...

Et pourtant, voici une recette qui te donnera envie d'avoir des restes de patates ! Légèrement écrabouillées avec des herbes et des épices, c'est déjà une purée dont tu vas te souvenir. Mais si tu utilises cette purée comme farce pour des samoussas croustillants et que tu les sers avec une salade bien croquante, c'est presqu'un repas de fête !

Et la petite sauce, me diras tu ? J'y ai pensé, et même fortement, j'ai même failli récidiver avec une trempette au tamarin. Mais après avoir goûté la purée, je l'ai trouvé assez riche en saveurs et assez humide pour se suffire à elle-même. Tu vois, tu as échappé au tamarin aujourd'hui ... :-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 27 février 2014

Croustillant de crabe et quinoa, sauce au tamarin

Parlons d'abord de la sauce. Au tamarin donc. Le fruit du tamarinier. Le fruit se présente sous la forme d'une gousse un peu comme un gros haricot, dans laquelle la pulpe entoure plusieurs graines. La chair, sucrée et acidulée, est utilisée dans la cuisine un peu partout dans le monde. J'en ai trouvé sous plusieurs formes en épicerie asiatique : des gousses fraîches, du jus, ou de la pâte. C'est cette dernière que j'ai acheté, ça m'a évité de décortiquer le fruit (apparemment c'est fibreux et pas très aisé), et le jus contenant des conservateurs non identifiés, le choix a vite été fait sachant que la pâte se garde un an au réfrigérateur.

J'étais un chouia sceptique au départ : il faut couper la pâte en petits bouts, la réhydrater, puis la passer au chinois pour obtenir une sorte de pulpe filtrée. La pâte est sensée être sans noyau, mais en fait il y en avait pleins dans la mienne ! Je l'ai ensuite mixée avec du sucre, des noix de cajou et de la sauce soja, et là, choc gustatif. D-E-L-I-C-I-E-U-S-E. Sucrée acide salé crémeuse, tout ce que j'aime concentré dans un petit ramequin. A faire et à refaire sans modération !

Et avec les petits croustillants au crabe, je participe au Duel Brick contre Filo de culino versions. C'est pas que je préfère les feuilles de brick, c'est juste que j'en trouve beaucoup plus facilement ... :-) et j'adore quand le croustillant dévoile une farce bien moelleuse ...




Croustillant de crabe et quinoa, sauce au tamarin

pour la sauce
- 50g de pâte de tamarin
 
- 50g de noix de cajou (mon premier choix était des cacahouètes que je n'ai plus retrouvées, Emma, tu es passée par le garde-manger ???)
- 1cs de sauce soja
- 20 à 30g de sucre complet

Coupez la pâte en petit morceaux que vous placerez dans un bol. Versez de l'eau chaude dessus et laissez la pâte se réhydrater une dizaine de minutes. Vous devrez peut être rajouter un peu d'eau. Enlevez les noyaux (s'il y en a !), et filtrez au chinois. Vous devez obtenir environ 100g de pulpe.

Torréfiez les noix de cajou à sec dans une petite poêle. Placez les dans le bol d'un mixer et réduisez les en poudre. Ajoutez le reste des ingrédients et mixez pour obtenir une sauce homogène. Goûtez, et rajoutez éventuellement de la sauce soja ou du sucre selon votre goût. Réservez.




pour environ 30 croustillants
- une boite de bon crabe (120g)
- 1cs bombée de graines de sésame
- 100g de quinoa cuit
- 4cs d'herbes de votre choix (j'ai utilisé ma coriandre congelée)
- 1cs de gingembre
- sel et huile

- 8 feuilles de brick

Mélangez tous les ingrédients pour obtenir une farce homogène, salez à votre goût.

Découpez chaque feuille de brick en deux, puis encore en deux de manière à obtenir quatre bandes de largeur à peu près égale (la longueur n'importe pas).

Placez une petite cuillère de pâte au début d'une des bandes, puis plier en forme de triangle. Je vous laisse regarder cette petite vidéo si vous ne savez pas comment faire :


Pliage de samoussa par remfrotte

Attention à ne pas mettre trop de farce, vous auriez du mal à former votre croustillant !

Procédez de même avec le reste des feuilles. 

Préchauffez le four à 180°C. Badigeonnez légèrement chaque croustillant d'huile, les placez sur une plaque et enfournez jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Laissez les tiédir avant de les servir avec la sauce au tamarin.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 février 2014

Gaufrettes de polenta au pécorino

Il y a quelques semaines, je me baladais dans le quartier du jardin du Luxembourg. Encore un très chouette coin à découvrir. Dans la petite rue Monsieur-le-Prince, il y a la librairie des éditions La Plage. Il semblerait que je possède une grande partie de leur publication culinaire. Je suis un peu obligée d'y entrer. Ah bon ? Quand je ressors, ma bibliothèque a trois nouveaux petits à accueillir ...




La première recette cuisinée de l'ouvrage Polenta a été les gaufres sucrées. Un vrai délice, des gaufres bien croustillantes qui dévoilent un intérieur fondant, fondant ... "Maman, tu les refaits quand tu veux !" Crois moi, c'est pas si fréquent  ...

Évidemment, ça m'a donné des idées de gaufres salées. Et puis quand j'ai avisé mes plaques à gaufrettes jamais utilisées, j'ai reposé illico celles à gaufres. Là, on est sur du sérieux : des gaufrettes bien croustillantes, toutes douces, au bon goût de fromage. Pour accompagner ta soupe du soir, ça fait tout de suite plus classe ! Pour grignoter telle quelle aussi.




Gaufrettes de polenta au pécorino

Evidemment, cette recette fonctionne parfaitement dans un moule à gaufres si tu n'as pas de moule à gaufrettes. Pour des gaufres crousti-fondantes alors.
Et puis mon premier choix de fromage était du beaufort (que je n'avais pas), contrairement au pécorino (qui attendait dans mon frigo). Avec du comté ça doit être pas mal non plus ...

pour une vingtaine de gaufrettes
- 100g de pécorino (ou autre fromage)
- 25cl d'eau
- 25cl de lait
- 80g de polenta
- 50g de beurre en morceaux
- 140g de farine
- 1 oeuf

Râpez finement le fromage, avec un râpe microplane par exemple.

Faites bouillir le lait et l'eau dans une casserole moyenne. Ajoutez la polenta et remuez avec une cuillère en bois le temps de cuisson indiqué sur votre paquet de polenta. Ôtez la casserole du feu, incorporez le beurre et le fromage jusqu'à ce qu'ils soient fondus. Laissez refroidir quelques minutes.

Lorsque le mélange est tiède, incorporez l’œuf et la farine à la polenta (directement dans la casserole, ça t'évitera de la vaisselle). Salez, poivrez, et ajoutez de la muscade si vous aimez.

Faites chauffez votre gaufrier avec les plaques à gaufrettes.


Placez une grosse cuillère de pâte sur chaque empreinte, fermez sans trop appuyer, et laissez cuire 3-4 minutes (après, ça dépend de ton gaufrier ...). Sortez les gaufrettes, laissez légèrement refroidir et dégustez sans attendre ! Les gaufrettes se garderont un jour dans une boite en fer, à température ambiante. Il suffit de les passer au grille-pain quelques instants pour qu'elles retrouvent leur croustillant !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 juin 2013

Pois chiches rôtis aux épices

En juin, pour l'apéro tu sortiras de ton coin ...

Oui, parce que juin, c'est aussi le mois des invitations à tout-va, si possible à l'extérieur, même s'il fait 12°C à partir de 21 heures. Ça caille ? On s'en fout, on veut de la terrasse !!!!

J'aime cette recette de pois chiches rôtis pour grignoter salé. Paul est devenu mon spécialiste mixture d'épices, même que je le soupçonne d'ailleurs d'ajouter plus de piment à chaque fois ... 30 minutes de four, et roule ma poule pour un snack qu'on ne s'en voudra pas de boulotter jusqu'au dernier pois !

Je te donne le principe de base trouvé chez Heidi Swanson et le dernier mélange que Paul a concocté, mais sache qu'on apprécie grandement la version avec le mélange d'épices cajun, ou le trio de paprika. Je dis ça je dis rien ...




Pois chiches rôtis aux épices

le principe : pour chaque 100g de pois chiches cuits, il faudra :
- 1 cc d'épices simples ou mélangés
- 1/2 cs d'huile d'olive
- 1/4 cc de sel fin

on peut également rajouter :
- environ 1/2 zeste de citron
- 1/2 cc d'herbes aromatiques ciselées

On préchauffe le four à 220°C. On sèche les pois chiches au maximum (sinon, ils vont cuire à la vapeur et non devenir croustillants). On enfourne les pois chiches natures pour 10 minutes sur une plaque et en une seule couche. On sort la plaque, on secoue le tout, et on ré-enfourne pour environ 8 minutes, jusqu'à ce que les pois chiches commencent à croustiller.

Pendant que les pois chiches rôtissent, on mélange l'huile, les épices, le sel et le reste dans un bol. On y verse les pois chiches et on mélange bien pour enrober chaque pois. On remet le tout sur la plaque, et zou ! Au four pour 3 à 5 minutes, jusqu'à ce qu'on sente les épices. Laissez refroidir quelques minutes, servez chaud. Ou froid, c'est très bien aussi !

Attention ! Si vous soupçonnez votre four de chauffer plus que de raison, abaissez la température à 200°C et ajustez le temps de cuisson.


Un peu de pratique ?

Hier, j'avais environ 300g de pois chiches.

Paul m'a fabriqué une pâte d'épices avec 2 cc de curry, 1 cc d'ail en poudre, 1/4 cc de piment, 1/2 cc de sel, 1 zeste de citron et 1 cc de thym haché.

Le tout cuit comme ci-dessus et grignoté par ci par là, y'en a déjà plus ...


En bonus du dimanche, un morceau qui déménage en terrasse ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 avril 2013

Graines de courge douces-épicées

J'aime beaucoup toutes les sortes de graines et de noix, et plus particulièrement lorsqu'elles sont rôties et bien épicées. J'en ai pratiquement toujours une boite prête pour parsemer mes salades, mes légumes, ou tout simplement pour grignoter. Les enfants commencent également à apprécier les saveurs épicées, et il n'est pas rare que la boite soit vide alors que " Mais non ! (ton outré) C'est pas moi qui a mangé des graines !!!! ". Mon œil ...

Quand j'ai préparé la Sécotibox, j'ai fait nos préférées, les noix aux épices cajun. Dont il ne reste pas une miette mais-c'est-personne-qui-les-a-boulottées. Et puis j'ai essayé cette recette de graines de courge douces-épicées, dont il ne reste pas non plus une miette. Mais là, c'est MOI qui ai tout liquidé ! Il faut dire qu'elles sont délicieuses : croustillantes grâce au sirop d'érable qui caramélise, sucrées mais pas trop, légèrement piquante grâce au gingembre, bref, à refaire très vite !




Graines de courge douces-épicées

- 200g de graines de courge
- 1 cs de gingembre râpé (ou plus, si vous aimez le piquant)
- 6 cs de sirop d'érable (4 ou 5 suffisent si vous n'aimez pas trop le sucré)
- 1cc de sel fin
- le zeste d'une orange

Faites tremper les graines de courge dans de l'eau pendant 4 heures. Rincez les, puis séchez les au maximum dans du papier absorbant.
Incorporez les autres ingrédients dans un grand bol en mélangeant soigneusement.

Préchauffez le four à 150°C.

Placez les graines sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et enfournez pour environ 1/2 heure. Remuez fréquemment pour que toutes les graines soient caramélisées. Si elles s'agglutinent, séparez les à la main. Conservez les dans une boite hermétique.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 24 mars 2013

Les nems aux poires et à la crème d'amandes de Dorine

Je fais parti d'un groupe de cuisine depuis le mois de septembre. Un moyen bien sympa pour connaître de nouvelles personnes suite à mon déménagement. On est une dizaine à se retrouver chaque mois dans une autre cuisine. Un binôme fait une démonstration de cuisine que l'on déguste ensuite. J'adore ! Même si mes copines de cuisine d'Alsace me manquent ...

Mi février, j'ai cuisiné chez moi avec Dorine. Elle a confectionné ces délicieux nems à la poire. Je n'ai pas vraiment eu le temps de voir comment puisque j'étais occupé avec mes propres préparations, mais j'ai beaucoup apprécié le produit fini ! C'est croustillant à l'extérieur, délicieusement fondant et parfumé à l'intérieur. A déguster seul, avec une sauce au chocolat ou une boule de glace pour les plus gourmands !




Les nems aux poires et à la crème d'amandes de Dorine

pour une dizaine de nems
- 1 jaune d’œuf
- 50g de beurre mou
- 70g de poudre d'amandes
- 50g de sucre
- 5 feuilles de brick
- une petite boite de poires au sirop (225g)
- de l'huile de pépin de raisin ou un peu de beurre fondu pour badigeonner


Mettre le beurre, le jaune d’œuf, la poudre d'amandes et le sucre dans une jatte. Travaillez à la fourchette ou au batteur pour obtenir une crème homogène.

Égouttez les poires et épongez les dans du papier absorbant. Coupez les en dés.

Coupez les feuilles de brick en deux.

Placez une grosse cuillère à café de crème d'amande et quelques dés de poires au bas d'une feuille de brick.


Rabattez le bas de la feuille pour emprisonner la farce.


Pliez les deux cotés,


puis roulez complètement le nem en plaçant le bord libre dessous pour éviter qu'il ne se défasse.



Posez les nems au fur et à mesure sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. 

Préchauffez le four à 180°C.

Badigeonnez les nems au pinceau avec un peu d'huile ou du beurre fondu. Enfournez jusqu'à ce qu'ils soient dorés, entre 10 et 15 minutes.

Résistez à l'envie de les manger chauds, déjà tu vas te brûler, et puis ils sont bien meilleurs juste tièdes ou refroidis !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 décembre 2012

Pâte à tartiner qui croustille et des idées pour vos paniers gourmands

Je ne fais pas de paniers gourmands pour Noël ; je ne suis pas assez organisée, je n'ai aucune envie de travailler à grande échelle à la cuisine, et puis j'aurais du mal à résister à toutes ces douceurs sous mon nez. Les paniers seraient vides avant Noël !

Mais si je me lançais dans l'aventure, cette pâte à tartiner croustillante en ferait certainement partie. Facile à réaliser, elle se garde 15 jours à température ambiante. De quoi la préparer à l'avance. Présentée dans un joli contenant, ce ne serait pas la dernière à être mangée !

J'ai failli louper cette recette dans le magasine Régal de septembre ; elle était toute petite dans son coin ! J'ai divisé par deux pour ne pas avoir trop de tentation puisque toute la production m'est destinée, et j'ai utilisé de la purée de noisettes pour ne pas zigouiller mon robot en réduisant des noisettes entières en pâte. Maintenant, c'est toi qui voit selon ton robot ...




Pâte à tartiner qui croustille (adapté de Régal - septembre 2012)

- 250g de purée de noisettes
- 150g de sucre
- 65g de chocolat au lait
- 50g de crêpes dentelles écrabouillées


Placez la purée de noisettes dans le bol d'un mixer. Faites fondre le chocolat au bain-marie.

Placez un tiers du sucre dans une casserole à feu moyen. Lorsqu'il est fondu, ajoutez un autre tiers, puis le dernier tiers et cuire pour obtenir un caramel blond. Versez sur la purée de noisettes, faites marcher le mixer pour amalgamer. Ajoutez le chocolat fondu. Pulsez. Versez les miettes de crêpes dentelles et pulsez brièvement pour répartir dans le mélange. Mettez en pots.




D'autres petites choses à mettre dans vos paniers ?

Calissons
Grignotines
Chocolat praliné
Bounty
Crème de spiruline
Florentins
Guimauves
Sauce caramel au beurre salé
Roches coco
Bouillon déshydraté
Colorant à la betterave
Noix aux épices cajun
Ail confit
Bouchées croustillantes
Gomasio au curcuma
Macarons d'Amiens
Condiment au poivron, tomates et dattes
Huile parfumée au basilic
Barre de céréales
Fudge au chocolat, vanille et fruits secs
Muesli



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 octobre 2012

Croquettes de pomme de terre à la ricotta, sauce tomate crémeuse épicée

Depuis le temps que j'avais marqué cette page dans le cuisine indienne de Marabout chef, il ne me manquait qu'un pot de ricotta menaçant de se périmer ...

Les croquettes y portent le doux nom de koftas. La pomme de terre en purée est mélangée avec de la ricotta et des épices, avant d'être frite. Oui oui, tu as bien lu, frite ! Rappelle toi que je me suis réconciliée avec la friture depuis mon aventure des beignets au fromage blanc et la découverte d'une huile qui ne sent -presque- pas. Les koftas sont accompagnées d'une sauce tomate pleine d'épices (ça va te plaire Cita !) à laquelle on rajoute des noix de cajou grillées. Un chouia de crème en fin de cuisson, et vous obtenez la meilleure sauce tomate que j'ai cuisiné !




Croquettes de pomme de terre à la ricotta, sauce tomate crémeuse épicée (adapté de cuisine indienne - Marabout Chef)

Ingrédients pour 2 à 3 personnes

pour la sauce tomate crémeuse
J'ai volontairement cuisiné plus de sauce tomate que j'ai fini ce midi avec des penne. Un délice ...

- 1 oignon finement émincé
- 2 gousses d'ail pressées
- 2cm de gingembre râpé (environ 1cs)
- 1cs de garam massala
- 1cc de graines de coriandre grossièrement broyées
- 1cc de paprika doux
- 1cc de cumin en poudre
- 750g de tomates concassées (ou 1kg de tomates fraiches, épépinées et concassées)
- 100g de noix de cajou grillées et broyées
- 10cl de crème liquide (ou plus selon votre goût)
- 1cc de sel

Faites dorer l'oignon avec une cs d'huile. Ajoutez l'ail, le gingembre et toutes les épices. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que les arômes se dégagent, puis ajoutez les tomates et les noix de cajou. Portez à ébullition et laissez mijoter une vingtaine de minutes sans couvrir, jusqu'à ce que la sauce ait légèrement épaissi. Mixez (ou pas), puis incorporez la crème et le sel.


Pour les croquettes

- 250g de pomme de terre en purée, refroidie
- 250g de ricotta
- 1 oeuf
- 25g de farine
- 1cc de coriandre en poudre
- 1cc de cumin en poudre
- 1cc de sel

- de la fecule pour l'enrobage des koftas
- de l'huile pour la friture

Mélangez intimement tous les ingrédients pour les croquettes. Réfrigérez au moins 30 minutes.

Avec vos mains humides, confectionnez des croquettes de la forme de votre choix et d'à peu près la même taille. J'ai prélevé environ une balle de golf de mélange que j'ai roulé en forme de petit coussin, mais en boule ça doit être sympa aussi. Versez de la fécule dans un bol et roulez y toutes les croquettes pour bien les enrober.

J'avais rajouté de la coriandre ciselée, mais on ne la sent pas après cuisson.

Versez environ 1cm d'huile dans une casserole à bord haut pour éviter les projections. Faites y frire les koftas en plusieurs fois. Egouttez sur du papier absorbant et servez sans attendre avec la sauce tomate bien chaude.





Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...